Inscrivez-vous à notre newsletter

Viviane Eeman

20 February 2022

Opération Thermos

En décembre 1987, rentrant d’un camp, des scouts émus par le sort de personnes dormant dans la gare leur offrent du café et des sandwichs. Ils reviendront souvent et, l’initiative prenant une belle ampleur, elle se structure en ASBL. Si bien que depuis plus de trente ans, une trentaine d’équipes de bénévoles se relaient inlassablement pour servir du 1er novembre au 30 avril entre 120 et 150 repas chauds complets entre 20 heures et 21 heures. L’action, entamée à la gare de Bruxelles-Nord et poursuivie pendant des années gare Centrale, continue depuis quatre ans dans la station de métro Botanique grâce à un excellent partenariat avec la STIB qui met un espace à disposition. Seule parenthèse, le confinement en 2020. Du jour au lendemain, les stations de métro ont fermé et avec elles, l’endroit de distribution. Via une aide de la ville de Bruxelles, une solution provisoire était trouvée dans le parking Albertine, en face de la gare de Bruxelles-Central. Un autre public est progressivement venu grossir les files de l’association qui a prolongé ses services jusqu’à mi-juin dernier, lorsque les restos sociaux ont pu rouvrir. Changement de taille, le take-away est devenu un incontournable. Une mesure qui perdure et coûte très cher car, du morceau de pain au dessert, tout doit être emballé. Même lors des Saint-Nicolas, réveillons de Noël et du jour de l’An, organisés par l’ASBL.

 

Un développement essentiel

Daniel Halconruy, qui présidait aux destinées de l’Opération Thermos qu’il a cofondée, vient de céder la place à Céline Vivier et à une nouvelle administration. Devant un besoin alimentaire toujours plus criant, l’association se rend compte de l’urgence de servir des repas tout au long de l’année et aimerait s’agrandir. Ouverts à cette réflexion, ils savent que deux salariés seront nécessaires pour la gestion quotidienne, car les bénévoles qui aident après leur travail sont occupés sur le terrain. Un local dans le centre est également indispensable. Actuellement, les repas sont préparés à Watermael-Boitsfort et acheminés au Botanique – tout comme les bénévoles – toujours grâce à l’aide de la STIB, ce qui représente pas mal d’allers-retours. Enfin, un « frigo solidaire » pourrait y fonctionner, ce qui permettrait de mettre à disposition les repas en surplus, quand il y en a.

 

De nombreux souhaits qui n’attendent que leur envol et… un petit coup de pouce, l’ASBL n’étant subsidiée qu’occasionnellement pour des projets spécifiques. En cette période, les savoureux ballotins de truffes sont au rendez-vous (truffes@operationthermos.be). Chacun représente un repas pour les sans-abris. Écharpes, chaussettes, produits d’hygiène et couvertures sont bienvenus, et à fournir entre 19 heures et 20 heures, précisément à la station Botanique où l’Opération Thermos poursuit ses activités.

Informations supplémentaires

Pour les soutenir

BE57 0682 419673 35

Contact

Publicité

Tous les articles