Inscrivez-vous à notre newsletter

Florence Thibaut

11 December 2023

Pensée par l’entrepreneuse Claudia Lomma, l’opération est gérée depuis dix ans par l’ultra dynamique Catherine Ullens de Schooten, par ailleurs vice-présidente de l’ASBL The Belgian Kid’s Fund for Pediatric Research. “Claudia était très touchée par un sans-abri qui vivait dans sa rue. Elle a eu envie d’agir à son échelle et de solliciter son important réseau. J’ai pris le relais deux ans plus tard”, partage la responsable de l’action. L’Opération Chaussettes vient aujourd’hui en aide à toute personne manquant de l’essentiel pour vivre, des sans-abris aux familles précarisées. “Les besoins ne font qu’augmenter et la précarité est partout. Les CPAS et les acteurs de terrain ne par-viennent plus à répondre à cette demande.”

Chaque année, l’initiative donne rendez-vous à tous les Bruxellois place Poelart, un dimanche de novembre, cette année, le 19. Une immense collecte est organisée afin de rassembler des chaussettes, bien sûr, mais surtout des vestes, écharpes, pulls, pantalons, ainsi que des sous-vêtements, des chaussures, des produits de première nécessité ou des couvertures. “On s’installe toute la journée en face du palais de Justice et on  organise une sorte de drive-in géant. Les bénévoles vident les coffrent très vite. Nous avons commencé avec une petite camionnette et douze ans plus tard, plusieurs camions de la police fédérale et des camionnettes prêtées par Toyota viennent nous aider.”

Catherine Ullens, la fondatrice de l'opération

Attaquer la pauvreté de front

Plusieurs marraines et parrains célèbres soutiennent l’événement d’année en année, de Kody à Pascal Devalkeneer, en passant par Pierre Degand. Soutien de la première heure, Philippe Geluck dessine toujours l’affiche pour la campagne. Travail d’équipe, la journée de novembre réunit plusieurs associations. “On n’a jamais autant manqué de vêtements que cette année.” L’association sœur Solidarité Grands Froids vient notamment sur place aider à trier les dons pour les dispatcher à d’autres associations, dont Infirmiers de rue, L’Îlot, le Samu social, Notre Abri, Nativitas ou encore Rolling Douche. Le restant de l’année, des ventes de vêtements reçus ou des ramassages privés sont également organisés pour obtenir de quoi acheter des kits de première nécessité.

Catherine Ullens de Schooten de conclure : “Certaines personnes doivent à présent faire un choix entre s’habiller, manger ou payer leur loyer. La pauvreté peut toucher tout le monde. Chaque geste, chaque don a son importance. Pour ma part, je considère que j’ai été beaucoup gâtée dans la vie. Je me dois de partager un peu ce que j’ai reçu”.

Gastronomie & Oenologie

Arts & Culture

Belgique, Eupen

Du 12/12/2023 au 10/03/2024

Informations supplémentaires

Pour tout don via Solidarité Grands Froids

BE62 7320 5892 8561
www.solidaritegrandsfroids.be

Publicité

Tous les articles

Publicité