Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

New Embert : d'un atelier de fourrure à la fabrication de masques

  • Rédigé par Rédaction
1 avis
Sharing on Facebook
Les masques fabriqués par New Embert sont distribués gratuitement aux hôpitaux, pharmacies, crèches, collectivités et services publiques Les masques fabriqués par New Embert sont distribués gratuitement aux hôpitaux, pharmacies, crèches, collectivités et services publiques © New Embert

New Embert Hautes Fourrures, habitué à créer, transformer les fourrures en oeuvres d'art, ne peut actuellement plus travailler, ils ont transformé leur atelier de fourrure en fabrication de masques et habits qu'ils distribuent gratuitement aux soignants, mais aussi aux pharmacies, aux crèches, aux services publiques...

Depuis quelques jours dans leurs ateliers situés Chaussée de Charleroi, ils ont déjà crée plus de 1500 masques réutilisables, ceci avec l'aide de la famille au grand complet. Les masques sont ensuite distribués aux crèches et certaines communes de la région bruxelloise. Leurs masques seront aussi offerts en distribution par la ville de Bruxelles à l'attention du personnel sur le terrain. C'est grâce à la solidarité de chacun que ce genre d'action est possible et permettra de sauver des vies.

 

New Embert, l'art de la fourrure

Créée en 1954, la maison familiale de hautes fourrures New Embert s'est au fil du temps spécialisée dans la conception de pièces uniques. Dirigée de main de maitre par Lionel Fuchs (troisième génération) et par sa mère, Colette Lejeune, elle a toujours pour vocation de sublimer la femme - et l'homme -, mais en visant un public plus jeune avec des créations qui peuvent durer.

 

Colette Fuchs, propriétaire des Hautes Fourrures New Hembert, dans son atelier qui fabrique des masques contre le Covid-19
La famille participe elle-même à la confection des masques dans son atelier bruxellois, comme ici Colette Fuchs-Lejeune © New Embert

  

Sa marque de fabrique est de garantir la meilleure qualité. Et pour y arriver, elle possède un atout de choix : un atelier sur place. Ou plutôt l'unique atelier de Bruxelles. Gage d'un sur-mesure constant et d'un savoir-faire particulier qui occupe, en pleine saison, de trois à cinq personnes. Tout sauf un détail, puisqu'à l'heure actuelle, il n'existe plus aucune école en Belgique et que ce métier y est en voie d'extinction. C'est la raison pour laquelle les clients viennent parfois de très loin pour confier leurs fourrures à transformer. Pour certains travaux très spécifiques, la confection est déléguée à des « chambres de qualité » en Italie.

 

New Embert
 
35, chaussée de Charleroi
1060 Bruxelles Belgique
Tél : +32 (0)2/640.54.24

www.newembert.com
[email protected]

 

Rédigé par Rédaction