Rédaction

27 August 2018

© DR

Une entreprise hasardeuse, mais un pari réussi par Danielle Fire qui a assumé la libre adaptation de l'œuvre de Fournier et sa mise en scène. Son découpage se montre parfaitement respectueux de l'esprit du livre et parvient à en conserver l'atmosphère poétique. La première du Grand Meaulnes a eu lieu le 18 août dernier et a connu un très beau succès.

© DR 

La représentation s'est donnée en plein air, au château-ferme des Goffes à Pailhe, un petit village du Condroz entre Modave et Havelange, à une petite heure de Bruxelles. Un bâtiment plein de charme(s) joliment mis en valeur en cette nuit bleue d'été par des éclairages féeriques. Ce décor naturel a sans doute aussi contribué à la réussite du spectacle. Tout comme la direction précise des acteurs, leur talent et leur enthousiasme ont aussi amplement concouru à son succès. Notamment Jonas Claessens qui incarne François Seurel, l'ami intime d'Augustin Meaulnes, mais aussi le narrateur du roman et, en l'occurrence, le pivot de la pièce.

 
© DR 

Il évolue avec authenticité de l'emballement de l'adolescent à l'amitié protectrice de l'âge adulte. Laurent Renard assume très adroitement le rôle d'Augustin Meaulnes avec les doutes et les certitudes de ce personnage complexe, ombrageux, toujours à la recherche de son bonheur et qui le quitte dés qu'il l'atteint. Catherine Conet, Isabelle Roeland et Margaux Laborde se partagent plusieurs beaux rôles féminins. Abel Tesch, Franck Dacquin, Maximilien Delmelle et Serge Zanforlin incarnent divers personnages du roman habilement matérialisés à la scène.



Le spectacle sera repris du 12 au 30 septembre 2018 à la Comédie Volter
Avenue des Frères Legrain, 98
1150 Woluwe-Saint-Pierre
www.legrandmeaulnes.be

Publicité

Tous les articles

Publicité