Inscrivez-vous à notre newsletter

Rédaction

16 November 2021

© DR

En 1915, dans une tranchée près de Ypres, un Tommy s'apprête à l'assaut. Ce combattant anglais, c'est Peter (Julien Besure) qui est devenu "une saleté d'adulte" ayant tout oublié de son enfance fabuleuse quand une femme mystérieuse vient le chercher pour le ramener au pays des enfants perdus. S'ensuivent d'ébouriffantes péripéties que Walt Disney n'aurait jamais pu imaginer. Le fée Clochette (Anouchka Vingtier) va se muer en sorcière dont le Capitaine Crochet (Fabien Finkels) tombe amoureux (il veut en faire la fée Crochette). Le couple se lance notamment dans un cocasse numéro de dance que l'on croirait tiré du film "La Fièvre du samedi soir". Crochet se transfigure aussi en Hitler, au point que les tibias croisés sur son pavillon pirate prennent des allures de croix gammée. Il sera encore la Lorelei du Rhin romantique et s'assoira sur la dépouille du crocodile qui a mangé sa main et avalé le réveille-matin. La princesse indienne, Lilly la tigresse (Mireille Bailly), fume le calumet et fait la danse du scalp. Rabougri (remarquable Karen de Paduwa) dans une scène étonnante campe un instructeur de marines, en l'occurrence pour le moins surprenant, à l'instar du sergent Hartman dans le film "Full Metal Jacket" de Stanley Kubrick. Wendy (Elsa Tarlton) rappelle Peter Pan à la réalité et entretient avec lui une relation ambiguë. L'auteur, Thierry Janssen, interprète avec drôlerie Mouche, le fidèle second du Capitaine Crochet.

Peter Pan en soldat de l'Yser dans la mise en scène de Thierry Janssen
© DR

Les images que Thierry Janssen a choisi pour raconter son Peter Pan proviennent plutôt, en ligne assez sinueuse, du roman de l'écrivain écossais James Matthew Barrie, "Le Petit Oiseau blanc" édité en1902, suivi de "Peter Pan ou Le Garçon qui ne voulait pas grandir" en 1904. Thierry Janssen s'est peut-être aussi quelque peu inspiré (et comment pourrait-il en être autrement) d'œuvres connexes telles que "Hook ou la revanche du Capitaine Crochet" (film de Steven Spielberg avec Robin Williams, 1991). Ou encore "Finding Neverland", le film de Marc Forster, avec Kate Winslet, Johnny Depp et Dustin Hoffman sorti en février 2005 qui raconte l'histoire de J.M. Barrie et est lui-même une adaptation pour grand écran de la pièce de l'américain Allan Knee, "The Man who was Peter Pan".

Peter Pan et les indiens dans le pièce de Thierry Janssen au Théâtre du Parc
© DR

Le hic est que pour apprécier pleinement la pièce du Parc, il vaudrait peut-être mieux que le spectateur soit familier de ces différentes œuvres. La comédie de Thierry Janssen se fonde sur le principe du "supposé connu". Si ce n'est pas le cas, le spectateur risque ici de s'égarer dans un lacis de sentes symboliques et mythiques qui s'entrecoupent et se superposent. Reste la ressource d'apprécier le spectacle au premier degré.

Un spectacle peut-être un peu décousu et emmêlé mais haut en couleurs, mis en scène avec beaucoup d'inventivité par Maggy Jacot et Axel de Booseré et joué par de bons comédiens. Les combats sont réglés par Émilie Guillaume comme de véritables chorégraphies, le tout dans des décors et accessoires astucieux (par exemple, une rivière courante et ondulante d'où émerge une sirène).


Au Théâtre Royal du Parc jusqu'au 11 décembre 2021.
www.theatreduparc.be

Pour marquer les 10 ans de sa direction du Théâtre Royal du Parc, Thierry Debroux a fait éditer un livre remarquablement illustré qui retrace les faits marquants, les anecdotes, les souvenirs liés à tous les spectacles montés depuis qu'il a succédé à Yves Larec. Un ouvrage qui ne manquera pas d'intéresser tous les amateurs de théâtre en Belgique et les amis du Parc en particulier. 

"Les Coulisses d'une Passion", éditions Luc Pire

Thierry Janssen est un auteur décidément à l'honneur en cette fin d'année à Bruxelles, puisque le Théâtre Le Public joue en ce moment une autre de ses œuvres : Rumeur. Une pièce bien dans l'air du temps dans laquelle un puissant industriel parvient à développer une alternative au pétrole, mais qui a des effets pervers : elle s'avère être la cause d'une épidémie mortelle... Dans une mise en scène de Michel Kacenelenbogen.

Jusqu'au 31 décembre 2021.

Le Petit Prince, le spectacle donné cet été dans les ruines de l'Abbaye de Villers-la-Ville (voir notre critique ici), sera repris à l'Aula Magna de Louvain-la-Neuve du 28 au 30 décembre 2021.


La comédienne Françoise Oriane nous a quittés ce 14 novembre. Cette artiste talentueuse et dotée de beaucoup de charme avait débuté sa carrière au Théâtre National en 1958 (L'Année du Bac) et au Théâtre de Poche en 1959 (Salad Days, La Mandragore). Elle participa à pas moins de 130 spectacles dans la plupart des théâtres belges, dont plusieurs grands succès. Une de ses dernières apparitions se fit au Théâtre du Parc dans Le Livre de la Jungle en 2019. Elle avait été consacrée « meilleure comédienne » en 2006 pour son interprétation de sœur Mechtilde, personnage central de La Tentation de Hugo Claus au Théâtre du Méridien.

Publicité

Tous les articles

Publicité