Inscrivez-vous à notre newsletter

  • HLCÉ

Fun Fact : quand JO rimait avec expo

ArtExpositionFun Fact ArtyJeux olympiquesPeintureSculptures

Bertrand Leleu

22 June 2024

WALTER WINANS

Saviez-vous que jusqu’au milieu du XXe siècle, des compétitions d’art étaient au programme des Jeux olympiques ?

En 1906, alors que seules trois éditions des Jeux olympiques modernes avaient eu lieu, cinq nouvelles disciplines étaient ajoutées : peinture, sculpture, architecture, musique et littérature ! Les œuvres devaient bien entendu s’inspirer du sport et être envoyées par les délégations nationales au Comité international olympique (CIO) pour pouvoir concourir. L’ensemble des œuvres sélectionnées était ensuite exposé durant toute la compétition. En 1928, aux Jeux d’Amsterdam, des sous-catégories font même leur apparition : médailles, dessin et même bas-reliefs ! L’esthétique grecque classique est, bien entendu, saluée et, en 1936, à Berlin, elle atteint son paroxysme : le jury, largement germanophile, octroie un tiers des récompenses à des artistes allemands !

Le CIO décidera de mettre fin à ces épreuves en 1949, car le commerce des œuvres entachait l’image même des Jeux. Bien que l’histoire ne retienne que très peu les artistes ayant concouru lors de ces rencontres, ces expositions olympiques fourmillent d’anecdotes… Ainsi, “l’athlète” le plus âgé ayant reçu une médaille aux JO, Peter Copley, avait 73 ans quand il a remporté l’or dans la catégorie peinture. Certains artistes ont même été récompensés en discipline à la fois sportive et artistique, comme l’Américain Walter Winans, médaillé en sculpture et en tir au cerf courant à 100 mètres (!) en 1912 ou le nageur hongrois Alfred Hajos, médaillé une première fois en 1896, puis de nouveau en 1942 mais, cette fois, dans la catégorie architecture !

Oscar Swahn Jeux Olympiques de 1912

Oscar Swahn Jeux Olympiques de 1912 © Collections du CIO, Musée Olympique Publiées dans le rapport officiel de 1912 du Comité olympique suédois.

An American Trotter, le bronze gagnant des JO de 1912

An American Trotter, le bronze gagnant des JO de 1912. © COLLECTION IDROTTSMUSEET I MALMÖ, SWEDEN

Depuis lors, pas moins de trente-quatre musées olympiques ont ouvert leurs portes à travers le monde. Celui de Lausanne a créé en 2006 un réseau de ces institutions culturelles pour promouvoir l’art à travers le sport.

Photo de couverture : Tireur d’élite notoire et sculpteur équestre de renom, Walter Winans a exposé quatorze fois à la British Royal Academy. © WALTER WINANS, GETTY IMAGES

Quand le patrimoine brûle : les risques de la rénovation

Patrimoine

La rénovation, c’est hyper-tendance. Les professionnels ne s’y trompent d’ailleurs pas : beaucoup de chantiers actuels sont des rénovations et non des nouvelles constructions. Mais si la rénovation et la réutilisation de l’ancien ont de nombreuses vertus, elles ne sont pas non plus sans danger. L’un des pires : l’incendie.

kitesurf

La Royal Kitesurf School

Sport & Activités

Avis aux sportifs désireux de s’initier au kitesurf !

Knokke

Publicité

Mercedes-Benz 300 SL Papillon, 1955

Chronique du marteau : février/mars 2024

Marché de l'art

Le début d’année est déjà riche en records et vacations historiques. Que ce soit dans les arts plastiques ou l’artisanat de luxe, les ventes aux enchères ne connaissent pas de frein à leur élan. L’amour du beau n’a décidément pas de limite !

Tous les articles