Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Deux reines pour la sculpture

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
0 avis

Le musée Beelden aan Zee de La Haye savoure encore le tandem de charme qui a inauguré son exposition intitulée Vormidable.

Avec un commissaire belge, en l'occurrence Stef Van Bellingen, et de nombreux artistes de notre pays, comme Jan Fabre, Panamarenko, Wim Delvoye ou le jeune Nick Ervinckun, la manifestation, qui se décline également dans d'autres institutions à Amsterdam et Wassenaar mais aussi en plein air sur l'une des artères les plus célèbres de la cité, le Lange Vorhout, méritait bien la présence de la reine Mathilde.

 

 

En robe bleu et orange de chez Natan, avec tambourin et escarpins coordonnés, elle fut rejointe par la reine Maxima dans un ensemble orangé, signé du même couturier, assorti d'un chapeau qui eut beaucoup du succès. Alors que l'épouse du roi Philippe avait déjeuné à l'ambassade de Belgique et visité l'exposition qui s'y tient, consacrée cette année aux artistes plasticiens de la province de Liège, sa collègue batave revenait d'une visite en Flandre zélandaise en compagnie du roi Willem-Alexander.

Assortie d'explications données par les artistes eux-mêmes, l'exposition monopolisa l'attention des deux souveraines, toujours si heureuses de se retrouver. Elles poursuivirent la journée par une halte au théâtre royal, non loin du palais de Noordeinde.

Rédigé par Christophe Vachaudez

Dans la même catégorie