Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Marie-Christine de Belgique, la princesse fantôme

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
1 avis
Sharing on Facebook
La princesse Marie-Christine de Belgique en 1981 La princesse Marie-Christine de Belgique en 1981 © DR

Certaines princesses recherchent désespérément la reconnaissance, d'autres essaient au contraire de se faire oublier. La princesse Marie-Christine de Belgique qui fêtera ses 70 ans ce 6 février fait partie du deuxième groupe...au point que même sa famille ne peut définir avec certitude sa géolocalisation !

Toutes les fées semblaient pourtant s'être penchées sur son berceau quand elle nait au palais de Laeken, avec pour marraine l'infante Cristina d'Espagne, une tante du roi Juan-Carlos. Elle fait de rares apparitions publiques et les Belges la découvrent peu à peu, notamment quand elle est choisie comme demoiselle d'honneur aux mariages de ses demi-frères, Albert et Baudouin. Elle a neuf ans quand ses parents, la princesse Lilian et le roi Léopold III, sont invités à déménager à Argenteuil.

 

La princesse Marie-Christine de Belgique à la naissance de sa soeur la princesse Esmeralda
La princesse Marie-Christine de Belgique à la naissance de sa soeur la princesse Esmeralda © Coll. Christophe Vachaudez 

 

La Princesse souffre de cette fracture et de cet éloignement soudain. Marie-Christine s'adapte toutefois dans ce nouvel environnement mais elle se sent isolée d'autant que sa mère lui fait donner des cours privés et qu'elle n'a aucune amie de son âge. Blonde aux yeux bleus, Marie-Christine a le tempérament calme des Saxe-Cobourg et apprécie la compagnie de son père avec qui elle développe une étroite complicité. Les choses s'avèrent plus compliquées avec Lilian dont la personnalité dure et exigeante n'épargne pas la jeune fille. La princesse de Rethy ne tolère pas la médiocrité et Marie-Christine ne répond pas à ses espoirs. Elle nourrit en outre des ambitions pour ses aînés et un mariage avec le roi Carl-Gustav de Suède ne lui déplairait certes pas. Daphné, comme on la surnomme dans l'intimité, finit par étouffer et il n'est pas rare qu'elle fasse le mur, kidnappée pour un soir par des amis compatissants, mais difficile de se révolter face à l'emprise de cette mère castratrice. Léopold qui veut éviter les éclats laisse faire.

 

La princesse Marie-Christine de Belgique avec ses parents la princesse de Rethy et le roi Léopold III lors d'un gala
La princesse en compagnie de ses parents, de l'archiduchesse Maria d'Autriche et de la princesse Anastasie de Loewenstein-Wertheim-Rosenberg @Coll. Christophe Vachaudez

 

Dans un livre qu'elle intitule 'La brisure', Marie-Christine avoue même avoir été violée par un cousin mais tout aurait été étouffé pour respecter les convenances. Au début des années 80, elle parvient à négocier un voyage au Canada. Á Toronto, elle rencontre un pianiste du nom de Paul Drucker. Veuf, homosexuel et de treize ans son aîné, il lui offre l'occasion d'officialiser son séjour outre-Atlantique. Déboussolée, Marie-Christine ne réfléchit pas et veut échapper à cette famille qu'elle commence à haïr. Le mariage arrangé a bien lieu et la rupture avec le monde d'avant semble consommée. On dit que le roi Baudouin, en souvenir du passé et par peur de nouveaux scandales, l'aide financièrement.

 

La princesse Marie-Christine de Belgique et son second époux
La princesse Marie-Christine de Belgique et son second époux, Jean-Paul Gourgues © DR

 

En 1983, à la mort de Léopold III, elle revient incognito en Belgique, n'assiste pas aux funérailles mais se recueille devant le cercueil. La Princesse divorce de son premier mari et rencontre Jean-Paul Gourgues, un français à la réputation d'escroc. Grâce à l'héritage de son père, la Princesse connait des jours meilleurs mais, à offrir des cadeaux inconsidérés à ses connaissances et à mener la grande vie à Los Angeles, les nuages s'amoncellent. D'un tempérament dominateur, son second époux dilapide des sommes considérables au jeu. Marie-Christine s'étourdit en rencontrant les vedettes qui font rêver sa mentalité de midinette. Elle décroche même un petit rôle dans la série Dynasty, ce qui comble ses aspirations.

Bientôt, le couple s'installe à Las Vegas et a le projet d'ouvrir un restaurant. La Princesse, aux abois, fait de la publicité pour du savon et accepte de donner une interview à la télévision flamande. Elle explique qu'elle n'a pas la notion de l'argent et a tout perdu. Marie-Christine demande aux Belges de ne pas l'oublier. On s'attend presque à voir apparaître un sur l'écran un numéro de compte pour la soutenir. Enfin, elle affirme qu'étant princesse, elle n'a jamais appris à travailler et qu'elle attend le décès de sa mère pour renflouer ses caisses.

 

La princesse Marie-Christine de Belgique qui pose dans un lit
© DR 

 

En Belgique, on perçoit son intervention comme un désastre de plus. La Princesse ne se rend pas à l'enterrement du roi Baudouin, en 1993, et refuse de revenir pour celui de sa mère, en 2002. Trois ans plus tard, elle publie son fameux livre 'La Brisure', véritable réquisitoire contre sa la princesse de Réthy. Elle y suggère notamment l'abolition de la monarchie. Depuis 2007, elle n'a plus vraiment donné de signe de vie et sa sœur, la princesse Esmeralda, qui a essayé maintes fois de maintenir un contact a jeté l'éponge. Imprévisible, la Princesse serait selon certaines sources, sous l'influence de son époux, et vivrait en recluse à Sequim, une petite ville de l'état de Washington.

Rédigé par Christophe Vachaudez

Actualités liées