Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Commémorations royales à Nieuport et à Ypres

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
0 avis
Sharing on Facebook
Commémorations royales à Nieuport et à Ypres © Droits réservés

L'inondation des polders de la vallée de l'Yser fait partie des épisodes décisifs de la Première Guerre mondiale puisqu'elle créa un no man's land qui retînt les troupes allemandes à l'écart durant quatre ans. Cent ans plus tard, les souverains belges présidaient aux cérémonies du souvenir aux côtés de quatre-vingt trois délégations étrangères venues du monde entier.

La princesse Beatrix des Pays, la princesse Lala Meryem du Maroc, le grand-duc Henri de Luxembourg, le gouverneur général du Canada Johnston ou encore la chancelière allemande Angela Merkel assistaient aux commémorations qui se déroulèrent en deux temps. D'abord à Nieuport où l'auguste assistance fut installée face au monument érigé par les associations d'anciens combattants en l'honneur du roi Albert. Vingt colonnes de briques de l'Yser soutiennent un arc d'un diamètre de 30 mètres et d'une circonférence de 100 mètres sur lequel ont été installées des tables d'orientation pour mieux comprendre le positionnement des troupes en présence. La deuxième cérémonie eut pour cadre l'impressionnante porte de Menin à Ypres, un mémorial édifié en 1921 et couvert de panneaux où ont été gravés les noms des 54 896 soldats britanniques et originaires d'autres pays du Commonwealth, morts jusqu'au 15 août 1917. Un lâché de coquelicots au son du Last Post couronnera cette journée empreinte d'émotion et d'espoir. Le soir, Wim Mertens donna un concert dans la cathédrale en présence du couple royal.

 

Rédigé par Christophe Vachaudez

Dans la même catégorie