Christophe Vachaudez

18 August 2020

© Nils Jorgensen/Capital Pictures/Capital Pictures/Photo News

Côté agenda, la fille de la reine Elizabeth II fait carton plein. Á elle seule, elle totalise autant d'actes officiels que toute la jeune génération confondue. Au boulier compteur, cette stakhanoviste de haut vol aligne 544 interventions pour la seule année 2019, n'hésitant pas à reprendre des associations autrefois chapeautées par sa mère ou son père qui, à près de 100 ans, passe désormais le flambeau. Grand Chancelier de l'Université d'Edimbourg, membre du Comité olympique britannique, la princesse Anne parraine notamment Save the Children depuis 1970, une association pour laquelle elle se bat avec enthousiasme.

Portrait officiel de la princesse Anne d'Angleterre à l'occasion de son anniversaire de 70 ans
© DR

Longtemps éclipsée par la princesse de Galles, coqueluche des medias, on commence enfin à reconnaître l'engagement de cette femme de convictions dont l'humour décapant en a déjà fait rire plus d'un. Depuis toujours, la princesse a foncé avec ce sens du service chevillé au corps car, aux conseillers de sa mère qui souhaitaient l'épargner lors d'un voyage officiel, elle a dit : « Occupez-moi. Je suis ici pour travailler, pour accomplir des choses positives, pour rencontrer le plus de monde possible ». Voilà donc sa philosophie !

La princesse Anne d'Angleterre et son père, le duc d'Edimbourg
© Stephen Lock/Polaris/Photo News

Cette détermination l'a aidée à mener une vie plutôt indépendante, mais toujours étroitement liée à la couronne. Et la Reine a bien compris que le bonheur de sa fille était à ce prix. Elle lui a donc permis d'épouser Mark Phillips, un roturier portant le grade de capitaine dans l'armée qui refusera titres et privilèges. Les jeunes gens s'unissent sous les voûtes de la cathédrale de Westminster le 14 novembre 1973 et reçoivent en cadeau de mariage le domaine de Gatcombe Park, en plein cœur du Gloucestershire. C'est là qu'Anne monte et élève ses chevaux, bien loin de Buckingham.

Née à Clarence House alors que sa mère n'est pas encore montée sur le trône, elle sera l'une des premières à fréquenter une école publique. Pas d'université pour la princesse qui décide de seconder sa mère dans ses nombreuses activités et de se consacrer au monde équestre. Bien lui en prend puisqu'elle décrochera une médaille d'or en individuel aux championnats européens de Burghley en 1971. Deux médailles d'argent suivront. La Princesse maîtrise aussi bien le dressage, l'endurance que le saut d'obstacles mais le désir de maternité l'oblige à abandonner la compétition. Peter naît en 1977, suivi de Zara en 1981.

La princesse Anne d'Angleterre en habit traditionnel de chevalier de l'Ordre de la Jarretière
© Ben Stansall/Empics Entertainment/Photo News

Aujourd'hui, la Princesse a quatre petites-filles, Savannah, Isla, Mia et Lena. Côté cœur, Anne et Mark se séparent en 1989 et divorcent finalement en 1992. La même année, la Princesse convole en Écosse avec le Commandant Timothy Laurence, écuyer de la reine. Elizabeth II ne peut que se féliciter de la conduite de sa fille et elle le lui a témoigné à maintes reprises en l'intégrant dès 1994 au sein du vénérable ordre de la Jarretière, puis à celui du Chardon en 2000. Elle lui octroie enfin le titre de Princesse Royale qui fut porté pour la première fois en 1642 par Mary, la fille du roi Charles Ier.

La princesse Anne d'Angleterre en grand uniforme de maréchale en chef dans l'armée de l'air
© Doug Peters/Empics Entertainment/Photo News

Pour son anniversaire, Anne a été élevée, avec l'accord du ministre de la défense, au grade de général dans les forces terrestres et de maréchale en chef dans l'armée de l'air, un honneur que la Princesse a apprécié à sa juste valeur !

Publicité

Tous les articles

Publicité