Rédaction

19 June 2015

© Droits réservés

Le Duc et la Duchesse de Wellington qui, en Belgique sont Prince et Princesse de Waterloo, accueillirent l'héritier du trône et son épouse. Ils furent bientôt rejoints par la princesse Astrid, mandatée par son frère, par les Grands-Ducs héritiers de Luxembourg, par le prince Charles Bonaparte, par le prince Pieter-Christiaan d'Orange-Nassau, fils de la princesse Margriet des Pays-Bas, et par le prince Blücher et sa famille. Il fallut sept offensives des troupes alliées coalisées pour repousser l'armée impériale. Là ou plus tôt, les batailles d'Hougoumont eurent un impact décisif sur le dénouement de Waterloo. Près de 750 invités triés sur le volet furent les témoins de la poignée de mains entre le duc de Wellington, le prince Charles Bonaparte et le prince Blücher mais aussi de l'inauguration d'un monument en hommage aux Britanniques morts durant ce sanglant combat par le prince Charles et la duchesse de Cornouailles. Ces derniers reprirent le chemin de Londres assez rapidement déléguant leur cousin, le duc de Kent pour la suite des cérémonies.

Le Roi et la Reine reçurent ensuite au palais de Laeken les Grands-Ducs héritiers de Luxembourg, le prince Jean-Christophe Napoléon, le prince Blücher, le prince Pieter-Christiaan d'Orange-Nassau, le marquis de Douro et son épouse et Lord Wellesley, tous deux fils du duc de Wellington.

Publicité

Tous les articles

Publicité