Rédaction

22 June 2015

© Droits réservés

Ils souhaitaient aussi réaffirmer l'importance de la paix pour l'épanouissement de tous. Le roi Philippe et la reine Mathilde, en jaune canari, recevaient ainsi le roi Willem-Alexander et la reine Maxima, les grands-ducs de Luxembourg, le prince Jean-Christophe Napoléon, le duc de Kent, le prince Blücher et lord Arthur Wellesley dont l'ancêtre, le duc de Wellington, fut l'un des fers de lance de la résistance aux armées impériales. Une visite au musée du Mémorial succéda aux allocutions de circonstance.

A Londres, l'heure était à l'opulence pour célébrer la mémoire du duc de Wellington dans sa demeure d'Apsley House, à l'arrière de Buckingham Palace. Transformé en musée, le N°1 comme on l'appelle souvent à Londres accueillait en grande pompe le prince de Galles et son épouse la duchesse de Cornouailles, toute endiamantée. Les attendaient sur le seuil, l'actuel tenant du titre, le neuvième duc de Wellington et son épouse la princesse Antonia de Prusse portant les bijoux historiques des Wellesley.

Publicité

Tous les articles

Publicité