Rédaction

30 March 2015

Robes de contes de fée choisies pour une visite d'état, un anniversaire ou un portrait officiel, tailleur de jour ou manteaux de cour, cette présentation donne un bel aperçu de la garde-robe d'une souveraine artiste qui n'a jamais hésité à dessiner elle-même ses toilettes, y apportant bien souvent, une touche bienvenue d'originalité. Forte d'une expérience de costumière pour quelques pièces de théâtre, Margrethe II imagine pour elle des robes romantiques qui combinent les jupes larges aux envolées de tulle, les manches virevoltantes aux traines royales. Souvent, elle a eu recours au talent des couturiers Mogens Eriksen ou Jorgen Bender avec qui elle a toujours aimé dialoguer. Le deuxième, décédé en 1999, avait d'ailleurs créé sa robe de mariée. De sa tenue de baptême à celle choisie pour ses noces d'argent, cette cavalcade de costumes est le premier événement des célébrations marquant les 75 ans de la souveraine. L'exposition fut royalement inaugurée par Margrethe II elle-même émue de se remémorer les occasions liées à ces tenues, témoins, notamment, des grandes heures d'un règne déjà long de 43 ans.

Publicité

Tous les articles

Publicité