Christophe Vachaudez

03 May 2021

© Pacificcoastnews/Photo News

Les fiançailles furent longues et semées d’embûches mais William et Catherine ont tenu bon, multipliant les échanges pour démêler l’écheveau d’une parcours futur lourd en contraintes. Et puis, ils se sont lancés et semblent avoir trouvé la recette pour une vie familiale et publique épanouissante. Le couple rayonne et incarne l’avenir d’une dynastie qui n’en finit pas d’être malmenée. On accuse William d’infidélité alors que Catherine souffrirait d’anorexie… la presse britannique n’est jamais tendre, mais les Ducs maintiennent le cap, formant un cocon protecteur pour leurs trois enfants : Georges, né en 2013, Charlotte, en 2015, et Louis, en 2018.

Wishing The Duke and Duchess of Cambridge a very happy wedding anniversary. Today marks ten years since Their Royal Highnesses exchanged vows at Westminster Abbey. © Chris Floyd and Press Association

Publiée par The Royal Family sur Jeudi 29 avril 2021

 Et puis, la fameuse interview vient secouer bien inutilement les fondations de la monarchie (retrouvez le commentaire de cette interview historique sur Eventail.be ici). William et Catherine ont ressenti la trahison de Harry et les mensonges de Meghan comme un véritable coup de poignard dans le dos, comme une mise en danger volontaire de cette firme dont le duc de Cambridge est l’héritier. Le couple a fait front avec dignité devant ce déferlement malsain, et on pense qu’il s’en est sorti grandi, renforcé, plus soudé que jamais, se soutenant mutuellement, réagissant avec mesure, diffusant des images d’un bonheur à cinq.

Photo officielle du mariage du duc et de la duchesse de Cambridge, William et Kate
© DR

La tribu Cambridge réside à Kensington Palace et s’échappe parfois à Anmer Hall, dans le Norfolk, à 3 kilomètres du domaine de Sandringham, rendant visite à la reine qui apprécie leur engagement d’autant que le Duc et la Duchesse soutiennent de nombreux associations liées à l’art (elle marraine la National Portrait Gallery), à l’enfance et à l’environnement (la Duchesse promeut les activités de plein air), mais aussi à la santé (notamment la santé mentale), aux forces armées, aux personnes âgées et à la pratique du sport.

Leurs interventions répétées durant la pandémie ont généré une sympathie grandissante pour ce couple qui partage avec les Britanniques les joies simples d’un foyer modèle, une sorte de repère pour une société en souffrance. Les frasques de Charlotte, de Georges et de Louis font sourire la toile et apportent un peu de baume au cœur. Et si Kate diffuse avec joie ces moments d’intimité, elle demeure la gardienne du temple, préservant une intimité durement acquise. Pour leurs noces d’étain, les ducs de Cambridge ont mis en ligne une série de portraits pris par Chris Floyd mais surtout une vidéo qui est devenue virale, prouvant une popularité au beau fixe. William et Kate profitent pleinement de leurs trois enfants à la plage et au fil de leur jardin, une séquence respirant un bonheur qui fait plaisir à voir, couronnement d’une décennie réussie.

Publicité

Tous les articles

Publicité