Christophe Vachaudez

07 March 2022

Le prince et la princesse de Galles dans une église ukrainienne à Londres

En Grande-Bretagne, la reine Elisabeth et la duchesse de Cornouailles ont fait des dons substantiels au comité d’urgence des catastrophes qui regroupe quinze associations dont la Croix Rouge britannique, Oxfam ou encore Save the Children. Un communiqué les a d’ailleurs remerciées officiellement. Les ducs de Cambridge se sont dit choqués, postant une photo de leur rencontre, voici deux ans, avec le président Zelensky, ajoutant qu’ils étaient solidaires de « tous les Ukrainiens alors qu’ils se battent courageusement pour l’avenir de leur pays ». Le prince Charles a dénoncé une atteinte sans précédents à la liberté et s’est rendu, avec son épouse Camilla, à l’église ukrainienne de Londres où ils rencontré la communauté d’expatriés, accueillis par des chants qui ont ému aux larmes la duchesse de Cornouailles. Aussi simples soient-ils, ces gestes de soutien apportent un peu de réconfort à un peuple durement atteint.

Le duc et la duchesse de Cambridge avec le président Volodymyr Zelenski

Le duc et la duchesse de Cambridge avec le président Volodymyr Zelenski et son épouse © DR

Au Danemark, le prince Frederik est allé déposer des fleurs et se recueillir avec ses deux cadets, Vincent et Joséphine, en chemin pour l’école, devant l’ambassade d’Ukraine à Copenhague. En Norvège où l’on distribue chaque année le Prix Nobel de la Paix, le prince héritier Haakon et la princesse Mette-Marit avaient tenu à être présents à un service religieux pour la paix en Ukraine.

Le prince Frederik avec Vincent et Joséphine devant l’ambassade d’Ukraine
Le prince prince héritier Haakon et la princesse Mette-Marit lors d'un service religieux pour la paix en Ukraine

En Espagne, la reine Letizia a marqué les esprits de façon plus subtile, portant un chemisier brodé représentatif du vyshyvanka, un art séculaire qui a refait surface en Ukraine voici peu. Les motifs signifient généralement bonheur, chance et santé.

La reine Letizia d'Espagne, vêtue d'un chemisier ukrainien traditionnel

La reine Letizia d'Espagne, vêtue d'un chemisier ukrainien traditionnel © Photo News

Le prince Albert de Monaco et le roi Willem-Alexander des Pays-Bas se sont dit profondément préoccupés et solidaires des familles ukrainiennes. Le musée Hermitage Amsterdam a d’ailleurs coupé les ponts avec son homologue de Saint-Petersbourg.

En Belgique, alors que le palais reste muet, la Fondation roi Baudouin a dit mobiliser toutes ses forces vives, tout comme la Fondation de la Famille de Savoie présidée par le prince Emmanuele Filiberto, pour venir en aide aux réfugiés qui affluent en Pologne, en Roumanie et en Slovaquie. Quant à Marie de Russie, elle a prôné un appel rapide au dialogue tandis que son fils George procédait à un lâché de colombes. Quelques pas dérisoires sans doute, loin de soulager une nation en souffrance mais qui montrent clairement la préoccupation des monarchies européennes dans un conflit qui pourrait tragiquement basculer.

Photo de couverture : Le prince Charles et Camilla  ont visité une église catholique ukrainienne de Londres © i-Images/Polaris

Publicité

Tous les articles

Publicité