Inscrivez-vous à notre newsletter

Christophe Vachaudez

15 May 2023

La reine Mathilde de Belgique sous des ombrelles au Vietnam

Après une série de portraits officiels posés devant le buste de Ho Chi Minh, figure de la résistance contre le colonialisme et premier président de la république du Vietnam, la Reine a entamé sa mission en faveur de l’éducation pour les enfants évoluant dans des milieux défavorisés ou dans des zones isolées.

La reine Mathilde de Belgique sert la main du président vietnamien Vo Van Thuong

© Philip Reynaers/Photonews

Liée à l’Unicef depuis maintenant 18 ans, Mathilde a toujours montré une inclination pour le monde de l’enfance et son engagement qui a déjà été récompensé par un Bamby d’or en Allemagne n’a jamais faibli. Elle s’est donc rendue au nord-ouest du pays, dans la région du Lao Cai où l’UNICEF se préoccupe également des problèmes de nutrition, de santé et de pauvreté. Après la Tanzanie, le Laos, Haïti ou encore le Kenya, la Reine poursuit donc son travail dans cette province montagneuse qui partage une frontière avec la Chine.

La reine Mathilde de Belgique dans les montagnes du Vietnam

© Philip Reynaers/Photonews

Elle a été chaleureusement reçue par la communauté Hmong, l’une des 24 ethnies minoritaires de la région sur les 53 que compte le Vietnam, un pays de 104 millions d’habitants. L’accueil fut festif avec un déploiement d’ombrelles multicolores du plus bel effet et des pas de danse traditionnelle que la Reine a joyeusement esquissés dans une bonne humeur contagieuse.

La reine Mathilde jouant à un jeu traditionnel vietnamien

© Philip Reynaers/Photonews

Elle s’est aussi essayée à un exercice plus périlleux qui sert souvent à départager les villages entre eux lors de compétitions amicales, tant au Vietnam qu’au Laos voisin. Un réseau de bambous parallèles recouvre le sol. Les tiges sont plus ou moins écartées par des figurants à genoux alors que d’autres les enjambent agilement, en évitant toute chute. Beaucoup de rires pour cette performance royale qui fut saluée par les écoliers en attente d’échanger avec cette mystérieuse grande dame blonde. D’emblée le contact fut établi et Mathilde a dialogué avec nombre d’intervenants pour constater l’avancement des projets mis en œuvre et les besoins en présence. 

© Philip Reynaers/Photonews

Le lendemain, la Reine ralliait des villages plus reculés dans un merveilleux paysage de rizières. Un léger vent rendait l’atmosphère moins étouffante. Il est vrai qu’une chaleur humide règne toujours en cette saison. Là aussi, les rencontres furent nombreuses, notamment au sein d’une association qui apprend aux populations locales à élaborer des repas plus nutritifs avec les produits locaux afin d’empêcher les carences alimentaires trop nombreuses chez les enfants en bas-âge. D’autres écoles ont salué la venue de la visiteuse royale. La Reine a ensuite regagné Hanoï pour revenir en Belgique, plus riche que jamais en expériences humaines.

Photo de couverture : © Philip Reynaers/Photonews

Chroniques royales

Publicité

Tous les articles

Publicité

Tous les articles