Inscrivez-vous à notre newsletter

Christophe Vachaudez

17 October 2022

Accueillis à l’aéroport par le couple héritier, Willem-Alexander et Maxima ont rallié les écuries royales où les attendaient leurs hôtes. Ensemble, c’est en carrosse qu’ils gagnèrent le palais royal où les deux monarques passèrent en revue la garde d’honneur. Le prince Carl-Philip et la princesse Sofia rejoignirent le groupe, tout comme la princesse Estelle, posant pour les premières photos souvenirs.

© Photo News

Après le déjeuner, cap vers le Parlement et rencontre la Première ministre Magdalena Andersson au palais d’Adelcranz. Le roi et la reine des Pays-Bas ont ensuite visité le célèbre musée Vasa qui abrite un navire de guerre conçu par un armateur néerlandais. S’il chavira en 1628 et resta sous l’eau durant 333 ans, il fut ensuite exhumé avant d’être exposé au public dans un état de conservation incroyable. Á cette occasion, Willem-Alexander et Maxima offrirent la cloche d’un navire suédois qui sombra au large de l’île de Texel en 1781 et retrouvée par des plongeurs en 2002.

© Photo News

© Photo News

Il était temps de se préparer pour le traditionnel dîner de gala qui eut lieu dans la grande galerie du palais royal. Lors du discours, Carl-Gustav rappela le traité de collaboration signé entre les deux nations en 1641, preuve des bonnes relations existantes. La reine Silvia, en fuchsia arborait le plus imposant des diadèmes familial, le Braganza hérité de l’impératrice du Brésil, tandis que la reine Maxima avait choisi le diadème Stuart, sans doute le plus précieux de son écrin. Au menu de cette soirée festive : du homard au raifort, pommes du château de Drottningholm et œufs de truite en entrée, suivi d’un un turbot aux huîtres pochées accompagné de poireaux au beurre, d’une selle de chevreuil rôtie aux épices du Södermanland avec endive, compote d’oignons blancs et nuage de cassis. Au dessert, une mousse vanille au miel et une glace au mascarpone se mariaient à des myrtilles fraîches et à une compote du même fruit parfumée au thym citronné.

© Photo News

Le lendemain, l’accent était mis sur la transition énergétique et l’espoir de construire une Europe durable. Des chefs d’entreprise néerlandais et suédois ont pu ainsi échanger avant que Maxima et Willem-Alexander ne puissent converser avec quelques-uns des 12.000 expatriés néerlandais vivant en Suède. Un déjeuner à l’hôtel de ville a réuni les deux familles royales. L’après-midi, c’est revêtus de gilet de sécurité et coiffés de casques que les deux couples royaux ont exploré le site d’Exergi qui gère les déchets et produit l’énergie pour la région de Stockholm. Le soir, les souverains néerlandais ont offert un dîner de retour et un concert à leurs hôtes et amis.

© Photo News

© Photo News

© Photo News

La fin de ce voyage éclair eut pour cadre Göteborg où la reine Maxima s’est distinguée en conduisant un camion et en manoeuvrant une pelleteuse en talons aiguilles, confirmant que rien n’était hors de sa portée ! Avec son époux, elle a aussi abordé les menaces proférées par la mafia à l’encontre de la princesse Amalia qui a dû quitter son flat d’étudiante et réintégrer le palais pour des raisons évidentes de sécurité. Willem-Alexander et Maxima prirent congé à regret de leurs homologues suédois qui leur avait réservé la plus chaleureuse des hospitalités ! Ce n’est qu’un au-revoir car ils projettent bien de revenir pour le jubilé du roi Carl-Gustav en 2023 !

Photo de couverture : Le roi Willem, le roi Carl Gustav, la reine Maxima et la reine Silvia lors du banquet d’état au palais royal de Stockholm, le 11 octobre 2022. © ANP/Pool/Remko De Waal/Photo News

Publicité

Tous les articles

Publicité