Virginie Draelants

27 January 2022

Les nouveaux produits cosmétiques Maison Éole

Doit-on encore présenter l’excellent mousseux belge du Domaine du Chant d’Éole, produit à Quévy non loin de Mons ? Il a la réputation – méritée – de soutenir la comparaison avec certains grands champagnes. Son succès est tel que se procurer les précieux flacons n’a rien d’évident, production limitée oblige. Face à tant de rareté et à ce terroir d’exception, Anne-Sophie Charle, épouse d’Hubert Ewbank de Wespin, CEO du Chant d’Éole, s’est un jour demandé s’il ne serait pas possible de tirer parti des résidus de la vigne pour formuler une ligne de cosmétiques gorgés de polyphénols ? Pari gagné ! Voici que Maison Éole part à l’assaut du marché de la cosmétique naturelle, avec l’enthousiasme des vrilles en pleine montée de sève.

Anne-Sophie Charle dans les vignes du Chant d'Éole

Anne-Sophie Charle dans les vignes du Chant d'Éole © Maison Éole

En 2018, j’ai eu envie d’un changement professionnel, se souvient Anne-Sophie Charle. Avec notre vignoble familial, j’avais ce rêve enfoui depuis toujours : créer un Caudalie belge. Lors du premier confinement, un jour au réveil, je me suis dit : « Je dois le faire… tout de suite !’. Mais à trois conditions : il fallait que ce soit made in Belgium, produit en circuit court et avec un solide processus de recherche & développement derrière.« 

Grâce à deux centres de recherche, Anne-Sophie a pu faire analyser les résidus de la vigne et retenir les molécules les plus intéressantes en cosmétique. Il est vite apparu que les lies étaient extrêmement riches en polyphénols, levures, resvératrol et acides aminés. « Nous utilisons absolument tout, souligne Anne-Sophie, des lies aux sarments coupés directement sur la vigne, des morceaux de craie (présents dans le sol) pour blanchir nos crèmes, au sel tartrique raclé dans les cuves et qui sert à notre gommage. Jusqu’aux pépins de raisin qui donnent l’huile végétale entrant dans la composition des produits. »

Un coffret vin/cosmétique Maison Éole

Le coffret Égalité de Maison Éole © Maison Éole

La gamme compte 14 références, au féminin, au masculin ou unisexes : démaquillant, sérum, masque, crèmes jour/nuit, huile de douche, soin yeux, trio de produits (après-)rasage, parfum, bougie parfumée… Les émulsions, couleur marron glacé, sont entièrement naturelles, vegan, pauvres en eau et dénuées d’allergènes. « Je voulais une ligne naturelle, belle et élégante, bio-raisonnée et locale plutôt que 100 % bio« , précise Anne-Sophie.

Anne-Sophie Charles et Charles Kaisin

Le célèbre designer belge, Charles Kaisin, a travaillé avec Anne-Sophie Charles sur les packaging de Maison Éole © Maison Éole

Les packagings sont particulièrement soignés, et ce n’est pas un hasard, comme s’en réjouit la créatrice. « Charles Kaisin signe la direction artistique et le flaconnage. Il a voulu du vert, du blanc et du bordeaux, emblématiques de la vigne et du vin blanc ou rouge. Comme il adore les fragrances, il a mis sa patte sur la bougie et le parfum conçus avec un nez de Grasse. » Cette même fragrance se retrouve, subtilement, dans toute la gamme. La sobriété est également de mise côté emballage. « Je voulais un packaging spécial, car il n’est pas facile de se faire remarquer dans un secteur saturé, avoue Anne-Sophie. Nous avons opté pour des cylindres en bois, écologiques et réutilisables. Ils protègent les flacons et on peut ensuite en faire des pots à crayons, des objets déco ou de rangement pour la cuisine et la salle de bain.« 

Les produits Maison Éole sont en vente en ligne, dans une sélection de pharmacies et de concept stores, ainsi que… chez quelques cavistes, bien sûr !

Informations supplémentaires

Boutique(s)

Domaine du Chant d’Éole
58 Grand-Route
7040 Quévy-le-Grand

Et dans une sélection de pharmacies et de concept stores

Publicité

Tous les articles

Publicité