Sybille Wallemacq

03 February 2022

Un verre de vin rouge sur un fût de chêne

Travaillant aussi pour un importateur de vins, Tristan Dyl a un réseau déjà bien ancré. Néanmoins, l’originalité de Secrets Pourpres réside dans le fait de proposer des événements insolites autour du vin dans le but de promouvoir des vignerons indépendants et passionnés. Afin de se faire connaître et de nourrir son carnet d’adresses, le jeune liégeois a parcouru pas moins de 2147 kilomètres à pied, de la Cité Ardente à Compostelle, en passant par des vignobles indépendants. Témoignage.

Eventail.be – Vous êtes revenu fin juin de cette année. Quel bilan avez-vous pu tirer de ce challenge ?
Tristan Dyl – Le bilan pourrait se résumer en quelques mots : une totale liberté de mouvements et d’actions que j’aimerais rééditer dès que l’occasion se représentera. Le temps n’a plus d’emprise sur nous, la rencontre avec autrui est spontanée et l’introspection y est réparatrice.

Les vignes du Domaine Rana

Les coteaux basques, sur le chemin de Compostelle, où poussent les vignes du Domaine Rana © Domaine Rana

– Quel a été votre coup de cœur sur le parcours ?
– Le sentiment d’accomplissement à la fin du voyage. J’en ai tellement rêvé sans y être allé de ma vie, qu’apercevoir cette cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle a été une émotion telle que je n’ai pas pu résister aux larmes… lors des 5 derniers kilomètres. Sinon aussi, le Domaine Brana (au Pays basque, ndlr). Une propriété familiale que se partagent Jean et Martine, frère et soeur, suite à la disparition de leur père, Etienne – fondateur du domaine en 1974. Situé à Saint-Jean-Pied-de-Port, la dernière étape avant de franchir les Pyrénées et entrer en Espagne, ce domaine est divisé en deux activités : la distillerie, activité mère que reprend Martine (en autodidacte) pour pérenniser le travail de son père, et la viticulture, activité menée par Jean, vrai passionné de nature, sous l’appellation Irouléguy (AOC, ndlr). Maintenir une telle qualité nécessite un travail d’orfèvre et une patience de tous les dieux.

Les ingrédients pour le chef des conférences Dylantesque

© Secrets Pourpres

À chaque Dylantesque, un chef différent vient proposer un menu gastronomique

© Secrets Pourpres

La cuisine d'un chef pour les conférences Dylantesque

© Secrets Pourpres

La cuisine d'un chef pour les conférences Dylantesque

© Secrets Pourpres

Dylantesque ouvre, à chaque conférence, un restaurant éphémère

© Secrets Pourpres

Les conférences Dylantesque

Les conférences Dylantesque © DR

– Quelles sont les actualités pour Secrets Pourpres ?
– Tout d’abord, chaque lundi, j’organise des « Dylantesque » qui consistent en des tables de dégustation par zone géographique (Liège, Namur, Bruxelles, Verviers, Durbuy,..) pour des professionnels et amateurs de vins. Le principe est simple : en association avec un chef, en lunch ou en soirée, nous mettons en place un vrai restaurant gastronomique éphémère (20-40 couverts maximum) durant lequel les convives peuvent découvrir une sélection sur base d’un thème ou d’une saison. Ensuite, je propose une conférence (sur le modèle des TEDx) sur le thème de mon Chemin de Compostelle, rebaptisé « Danuta » en hommage à ma grand-mère, où j’aborde différents thèmes qui peuvent être intéressants pour des personnes extérieures à ma « communauté » Secrets Pourpres. Mon humble but est d’impulser l’envie de réaliser « son » Chemin de Compostelle qui regorge de surprises pour qui que ce soit. Enfin, dès l’entame du premier confinement au printemps 2020, j’ai lancé les Coffrets Secrets Pourpres permettant de faire découvrir mes sélections mensuelles de vins : chacun composé de six références secrètes et de leurs descriptifs respectifs.

Informations supplémentaires

Sur internet

Publicité

Tous les articles

Publicité