Martin Boonen

28 December 2021

Moins connue que les poids lourds du secteur que sont les distilleries de BiercéeFiliers ou GervinWave Distil n’a pourtant pas grand chose à leur envier. Nous en voulons pour preuve leur gin Gemblue ou leur vodka Cosmik, qui se sont fait une jolie place dans les collections des amateurs. August 17th, leur whisky, devrait prendre le même chemin.

August 17th

August 17th est un single malt atypique aux subtiles notes fumées. Le maltage (procédé consistant à transformer l’orge en malt. En chauffant l‘orge à pleine maturité, on stoppe sa croissance juste avant la germination, conservant tous les sucres utiles à la distillation. Ndlr), est réalisé sur place, en respectant les traditions anciennes. La distillation est faite en pot still charentais (alambic que l’on utilise d’habitude pour faire du cognac, au lieu des alambics à col de cygne généralement utilisé en Écosse pour le whisky) de grande qualité avec l’orge d’hiver appelé ‘August‘.

Les fûts de chêne de la distillerie Wave Distil, dans lesquels vieillissent les whiskies August 17th, ont précédemment contenu cognac ou du porto © Wave Distil

Bien sûr, la qualité de la distillation est un facteur déterminant dans la qualité d’un whisky, mais elle ne fait pas tout. Contrairement à d’autres alcools, un autre paramètre intervient : le vieillissement. Pour pouvoir avoir le droit de porter le blason « whisky« , l’alcool de malt doit vieillir au minimum trois ans dans des fûts de chêne. C’est cette étape qui lui confère sa robe plus ou moins dorée, plus ou moins cuivrée. Sans elle, il serait transparent comme du gin ou de la vodka. « Nous attachons une importance particulière au choix des fûts et à leurs conditions de conservation. Les nôtres sont très anciens (de 35 à plus de 80 ans) et ils ont contenu du porto ou du cognac » explique Thierry Van Renterghem, fondateur de Wave Distil.

Hommage à un empereur

Thierry Van Renterghem est un passionné d’histoire. Avec ce whisky, il a voulu rendre hommage à August, le premier empereur romain. Le nom fait également référence au mois d’août, un mois où tout a basculé pour le créateur. On retrouve sur l’étiquette en étain la tête d’August qui a été peinte par le créateur en personne. Pour fêter les 10 ans d’August 17thWave Distil met en bouteille Titus, une expression rare (limitée à 2×550 bouteilles) de son single malt : un cask strength (brut de fût) de 10 ans d’âge, embouteillé à 62°. Il garde de son long passage en fût un goût fumé, des notes de caramel, d’épices et de fruits rouges qui l’entraîne vers le porto. Il est évidemment non-filtré à froid.

Informations supplémentaires

Belgian single malt

August 17th Titus

Vieillissement et finition

10 ans – fûts de chêne, ex-porto/ex-cognac

Édition limitée

2×550 bouteilles, numérotées et étiquetées à la main

Distillerie

Wave Distil

Publicité

Tous les articles

Publicité