Inscrivez-vous à notre newsletter

  • HLCÉ

Des pièces de design pour tous les budgets

Décoration intérieureDesignMobilier

Camille Misson

09 March 2023

© DR

Table, fauteuil, bibliothèque, luminaire… il est toujours intéressant d’investir dans un mobilier design, d’en profiter chez soi et de voir sa valeur augmenter avec les années. Mais tout le monde n’a pas le budget pour s’offrir du mobilier de collection. Alors voici quelques alternatives de pièces d’intérieures phares, plus abordables.  

La table tulipe

Table Tulipe © Knoll © AlterEgo © Ikea

Table Tulipe © Knoll © AlterEgo © Ikea

Dessinée spécialement pour Knoll en 1957 par le designer américain d’origine finlandaise Eero Saarinen (1910 – 1961), la très identifiable Table Tulipe fait partie de la collection “Pedestal” et se combine avec la fameuse chaise Tulip. L’objectif principal du créateur était de créer une collection minimaliste, fonctionnelle, de libérer le maximum de place pour les jambes et l’espace autour du mobilier. 

Knoll, table Saarinen,  106,68 x 71 cm : entre 2800 et 4000€
AlterEgo, table Shadow, métal et verre ‘effet marbre’,  140 x 73 cm : 759 €
Ikea, table Docksta, bois, acier, plastique, 103 x 75 cm : 189€

Les chaises en rotin

Chaise en rotin © Design Market © Maison du Monde © Sklum

Chaise en rotin © Design Market © Maison du Monde © Sklum

Imaginée par le designer hongrois Marcel Breuer (1902 – 1981), la célèbre chaise Cesca B32 est plus tendance que jamais grâce à son piètement moderne en tube de métal et son assise et dossier en cannage. En 2028, la chaise Cesca fêtera ses 100 ans. Avec son allure ultra moderne et typique du Bauhaus, difficile d’imaginer que son concepteur  lui a fait voir le jour au début du siècle dernier. Concentré sur l’utilité et la structure, plus que sur l’esthétique de ses créations, le designer hongrois pioche dans les innovations techniques de son époque pour fabriquer des assises au rendu aérien. Il devient alors l’un des maîtres incontestables de l’acier, en le transformant sans contraintes dans les formes qu’il désire.

Marcel Breuer, chaise Cesca, 80 x 46 x 46 cm, vintage en bon état : entre 600 et 800 €
Maison du Monde, chaise rotin, bois, rotin, acier 100 x 64 x 48 cm : 386,90 € 
Sklum, chaise en rotin Tento Style, bois de frêne et acier, 82,5 x 46,5 x 67 cm : 164 €

Le bougeoir design

Bougeoir © Stoff Nagel © Pols Potten © H&M

Bougeoir © Stoff Nagel © Pols Potten © H&M

Ce bougeoir, emblématique de la fin des années 60, fait l’objet d’un véritable culte déco. Connu des collectionneurs sous le nom de bougeoir Nagel, l’éditeur danois lui offre une nouvelle vie et le réédite sous la marque Stoff Nagel. Un hommage à son concepteur, l’architecte Werner Stoff, qui a imaginé cet objet à la fois chandelier et sculpture. En 1965, le look futuriste du bougeoir tripode Nagel fait fureur tout comme son système d’assemblage inédit. À l’image d’un jeu de construction, on peut en emboîter plusieurs modules afin de former des compositions personnalisées et uniques.

Stoff Nagel, bougeoir modulabe, alliage de zinc ou bronze : entre 134 et 170 €
Pols Potten, bougeoir, métal, 48 x 15 cm : 72,50 €
H&M, bougeoir, métal, 22 x 52 cm : 39,99 €

La lampe champignon

Lampe champignon © Oluce © Hübsch © Capsule Shop

Lampe champignon © Oluce © Hübsch © Capsule Shop

Lorsque Vico Magistretti (1920 – 2006) a conçu l’Oluce Atollo en 1977, il ne se doutait pas que son luminaire deviendrait l’incarnation de la lampe de table. Pour son projet, le designer a expérimenté trois corps géométriques : le cylindre, le cône et la demi-sphère. Le cylindre constitue le pied de la lampe, qui est relié à l’abat-jour hémisphérique par un cône. Ce design à la fois simple et raffiné rappelle un champignon et est aujourd’hui considéré comme l’archétype de la lampe de table. La lampe est disponible en métal et en verre.

Oluce, lampe Atollo, 25, 38 ou 50 cm : entre 750 et 1500 €
Hübsch, lampe de table Mush, métal, 52 x 30 cm : 240 €
Capsule Shop Fort Jaco, lampe Paul, métal, 45 x 30 cm : 109 €

Le tapis graphique

Tapis N&B © Rugvista © Fest Amsterdam © Ikea

Tapis N&B © Rugvista © Fest Amsterdam © Ikea

Les tapis sont LES accessoires déco indispensables de la saison. Dans le salon ou dans la chambre, comme sortie de lit, ils apportent immédiatement chaleur et convivialité à la pièce et rendent nos hivers agréables. Les tapis sont également idéaux pour délimiter de grands espaces et faire naître un coin confortable. Placés sous la table basse ou devant le canapé, ils donnent du style à n’importe quel type de salon. Graphiques, colorés, naturels ou à imprimé végétal, les tapis réchauffent les intérieurs et suivent la tendance du moment. Mais comment bien choisir le tapis qui éveillera la décoration de la pièce?

Rugvista, tapis Moderno, 200 x 300 cm : 442 €
Fest Amsterdam, tapis Nin intérieur/extérieur,  161 x 235,5 cm : 299 €
Ikea, tapis Stockholm, 170 x 240 cm : 199 €

Le canapé-coussin

Canapé-coussin © Ligne Roset © Urban Outfitters © Fatboy

Canapé-coussin © Ligne Roset © Urban Outfitters © Fatboy

Le siège culte des années 70 le canapé-coussin Togo, est redevenu depuis quelques années la star des assises confortables ! Dessiné en 1973 par l’un des designers français les plus importants du XXe siècles, Michel Ducaroy (1925 – 2011) pour la société Ligne Roset. Au cours des années 60 et 70, de nouveaux matériaux voient le jour. Ducaroy s’est alors intéressé à ces innovations : mousse, ouate, plastique thermoformé… Son approche des matières et des formes rendent ses créations modernes et intemporelles. Ses sièges sont rapidement salués par la critique et le public.

Ligne Roset, canapé Togo grande banquette, 174 x 102 x 70 : à partir de 4 819,50 €
Urban Outfitters, canapé Greta XL Sleeper en velour, 208 x 104 x 76,2 cm : 957 €
Fatboy, fauteuil The Bonbaron Sherpa, 100 x 110 x 72 cm : 749 €

La table basse organique

Table organique © Furnified © Juntoo © Urban Outfitters

Table organique © Furnified © Juntoo © Urban Outfitters

Le design organique s’inscrit dans les grandes tendances de l’année . Né aux Etats-Unis dès les années 40, il tire son nom des formes libres, arrondies et sculpturales prônant une réelle harmonie entre l’humain, l’objet et la nature. Les formes courbés et arrondies sont mises à l’honneur cette saison. L’intérieur de la maison se met en phase avec votre authenticité en affichant des lignes gracieuses et chaleureuses. Formes inspirées des galets, des nuages, des traces, des imperfections de la nature… bye bye la géométrie stricte, cette année on aime l’unique, l’imparfait, l’asymétrique.

Furnified, table basse organique Trio, béton ciré, 120x 120x 20 cm : 1 099 €
Juntoo, table basse Amato, chaud argileuse, 89 x 39 x 24 cm : 509 €
Urban Outfitters, table basse Isobel,  107,4 x W63 x 39,4cm : 475 € 

Le tabouret Zig Zag 

Tabouret Zig Zag © Vitra © Pols Potten © La Redoute

Tabouret Zig Zag © Vitra © Pols Potten © La Redoute

En 1960, le couple légendaire de designers américains Charles (1907 – 1978) et Ray (1912 – 1988) Eames se voyait confier l’aménagement de trois halls d’entrées du Rockefeller Center à New York. Outre la transformation totale de l’aménagement intérieur, ce projet engendra également la création des très confortables Lobby Chairs ainsi que d’une série de tabourets en noyer massif : les Eames Stool. Edités par Vitra, ces tabourets dressés au tour, également utilisables comme petites tables d’appoint ainsi que l’avait souhaité Ray Eames, se distinguent par les profils différents de leur partie centrale.

Charles & Ray Eames, tabouret Stools modèle A, noyer massif, 38 x 33 cm : 1 615 € (disponible en 3 modèles)
Pols Potten, tabouret Zig Zag, bois, 45 x 35 cm, 575 €
AM.PM, bout de canapé manguier Calendes, manguier massif peint et vernis, 45  x 30cm : 215 € sur laredoute.be

L’étagère scandinave

Étagères © Nils Strinning © Maison du Monde © Sklum

Étagères © Nils Strinning © Maison du Monde © Sklum

Le design scandinave a le vent en poupe depuis plusieurs années. Longtemps réservé à son berceau historique – Danemark et Suède – il est plus que jamais entré dans nos intérieurs européens. Deux grands noms du design danois sont Nisse Strinning (1917-2006) et Kajsa Strinning (1922-2017). Le couple scandinave a fait ses débuts en tant que designers avec un humble porte-assiettes en fil d’acier, une technique qui s’affinera au fil des ans. En 1949, ils ont conçu l’une des icônes du mobilier scandinave : les étagères “String”. Ce système modulable composé de deux montants en fil de fer et d’étagères en bois a connu un immense succès !

Nisse Strinning, étagères, 237 x 177 x 36 cm : 3 200 €
Maison du Monde, étagère vintage 6 portes en métal noir et acacia massif Yucca, 210 x 177 x 30 cm : 1 399 €
Sklum, étagère murale modulable en bambou Kolex, 176 x 148 x 34 cm : 294,95 € avec possibilité d’acheter des étagères supplémentaires

Si les alternatives au grand nom du design existent, n’oubliez pas qu’un original reste un original et une valeur sûre pour votre argent. Il est aussi toujours possible de faire de bonnes affaires en prenant le temps de chercher en flânant les magasins vintage, en chinant aux puces, sur les applications comme Catawiki qui proposent régulièrement des ventes Design, en parcourant le site 2eme main*, sur le Marketplace* de Facebook, etc.  N’hésitez pas à garder un œil sur les catalogues et programmes des maisons de ventes aux enchères qui se trouvent dans vos alentours.

*Faites attention aux contre-façons, les “inspirées de”, les “d’après…”. Essayez de bien vous renseigner sur les caractéristiques, les détails, les étiquettes, les logos de des éditeurs,  les signatures des designers qui font d’un meuble, une pièce de collection.

Ariane Theunissen

Ariane Theunissen, liberté et expressivité !

Mode & Accessoires

Diplômée de l’École de la Chambre syndicale de la Couture, la talentueuse créatrice belge installée à Paris évoque son ascension météorique et sa vision de la mode. Richement référencées, ses créations n’en ont pas moins une personnalité folle. De quoi imprimer la rétine et susciter le désir.

Amélie Scotta, dessin

40 et + Arpenter les lieux

Arts & Culture

Pour marquer avec faste son 40e anniversaire, le Centre d’Art contemporain du Luxembourg belge se propose d’arpenter les lieux, imaginant un parcours retraçant en filigrane son histoire.

Belgique, Étalle

Du 29/06/2024 au 20/10/2024

Publicité

Tous les articles

Publicité

Tous les articles