Inscrivez-vous à notre newsletter

Martin Boonen

27 May 2023

Quand Prisca d’Oultremont lance Live Light, cela fait déjà presque dix ans qu’elle travaille chez Ethnicraft, une marque de mobilier  design en bois massif. “Il y a deux ans, mon mari et moi sortions de la rénovation complète de notre maison et le budget pour l’ameublement manquait ! J’avais déjà remarqué qu’aux USA, l’idée de pouvoir louer des meubles commençait à s’installer”, explique la co-fondatrice de Live Light. L’idée séduit Prisca qui y voit une façon d’accéder à des beaux meubles pour un budget accessible, tout en laissant la liberté de changer de décoration régulièrement. Pourtant, la jeune entrepreneuse constate aussi que le modèle est peu durable : “À la fin d’une location coûteuse, les meubles étaient souvent  détruits ou bradés. Cela n’avait rien d’écologique, mais ça marchait du tonnerre”. En revanche, les meubles Ethnicraft, qu’elle  connaît bien, permettraient de rendre l’affaire nettement plus durable. Leur design intemporel leur permet de passer à travers les modes et leur construction en bois massif les rends réparables pratiquement à l’infini.

© Live Light

Louer du mobilier design

Avec un collègue, Stefan Dusart, Prisca lance alors Live Light qui propose à ses clients, via des formules d’abonnement, des meubles issus du catalogue Ethnicraft. L’abonnement permet de faire son shopping sur une plate-forme en ligne, qui s’occupe ensuite de livrer et d’installer les meubles à domicile. D’abord essentiellement dirigée vers les particuliers, la formule s’adresse désormais principalement aux secteurs de l’Horeca, de l’événementiel ou de l’immobilier, qui n’ont pas vocation à être  propriétaires sur le long terme d’un assortiment de mobilier complet.

© Live Light

© Live Light

La start-up propose de louer des meubles pour une durée maximale de quatre ans:  “C’est le délai moyen après lequel un meuble a besoin d’être rafraîchi”, explique Prisca. Après une location, les meubles retournent à l’atelier de Live Light ou une équipe de six personnes s’occupe de les remettre à neuf. “Les meubles Ethnicraft sont très solides, précise Prisca. Ils nous reviennent dans un état très convenable. Il suffit souvent de les poncer soigneusement et de les huiler, puis ils repartent en location comme si de rien n’était.” Ces remises en état constituent en fait le centre de l’activité de Live Light, qui en a fait sa spécialité au point de lancer un autre modèle : Re-loved (nous vous en disons plus ici).  En attendant, plus de 10 000 meubles ont  déjà été loués depuis le début de l’aventure et le modèle repose sur plus de 900 abonnements actifs. Véritable spin-off d’Ethnicraft, Live Light reste proche de la marque de mobilier et de son bureau de conception. “Nous essayons d’intégrer nos besoins au design d’origine de certains meubles. Ainsi, nous avons laissé tomber le marbre, trop difficile à réparer, donc peu adapté à notre modèle circulaire. En revanche, nous essayons de proposer des canapés qui soient plus durables.” Au point de développer, au sein d’Ethnicraft, une gamme de meuble spécialement dessinée pour Live Light ? Prisca d’Oultremont ne se prononce pas, préférant se concentrer sur son idée  première:  rendre accessibles des meubles design de qualité, tout en respectant la planète !

Maison & Décoration

Vie mondaine

27/02/2024

Informations supplémentaires

Sur internet

Publicité

Tous les articles

Publicité