Inscrivez-vous à notre newsletter

  • HLCÉ

Yellowbrick, simplifier le stationnement

ApplicationEntrepreneuriatMobilitéSociétéStationnement

Martin Boonen

02 February 2023

On l’oublie souvent mais le stationnement, c’est aussi de la mobilité. En Belgique, une société agit dans ce domaine… Depuis pour de cent ans ! Rauwers propose notamment un service de paiement via une application mobile, Yellowbrick, mais pense déjà à la mobilité de demain.

Mine de rien, Rauwers, société familiale depuis 1919, c’est un peu du patrimoine entrepreneurial belge. Aujourd’hui, la 3e génération vient de passer la main à la 4e, celle de Nelson Charlier, l’actuel co-CEO (avec son cousin Boris Rauwers). “Depuis plus d’un siècle, nous œuvrons à améliorer la mobilité en Belgique, à travers des solutions de stationnement et des équipements de sécurité routière (notamment celui des véhicules prioritaires, NDLR),” explique le jeune patron de cette entreprise bruxelloise indépendante.

Boris Rauwers, Pablo Rauwers et Nelson Charlier © Rauwers

Cette envie constante de faciliter la circulation, notamment en ville, a poussé Rauwers à proposer aux communes de notre pays une franchise d’une application hollandaise: Yellowbrick. “Yellowbrick, poursuit Nelson Charlier, permet à ses utilisateurs de payer leur stationnement à la minute, sans risquer de prendre une contravention.” En Belgique, cinquante-trois communes (dont l’intégralité des communes bruxelloises, à l’exception de Woluwe-Saint-Lambert) et toutes les grandes villes du pays (sauf Namur, prévue aux alentours de Pâques 2023) sont concernées. D’ici Pâques, toute la côte belge sera également couverte par Yellowbrick.

Le fonctionnement de l’appli est simplissime. Après vous être garé, vous ouvrez Yellowbrick et sélectionnez la plaque du véhicule que vous venez de stationner. La géolocalisation fait le reste. Il n’y a plus qu’à indiquer, à votre départ, la fin du stationnement et, le mois suivant, vous recevrez une facture récapitulative. Une solution pour les entreprises prenant en charge le stationnement de leurs employés existe aussi.

Des solutions pour le parking

Payer son stationnement avec une app‘, c’est bien, mais Rauwers a décidé d’aller un peu plus loin en proposant des solutions pour faciliter le parking lui-même. Notamment en s’associant avec la start-up BePark qui permet de se garer sur des parkings privés autrement inaccessibles. “Nous sommes en train de réaliser des tests, mais vous pourrez bientôt avoir accès aux emplacements de parking BePark depuis Yellowbrick”, annonce Nelson Charlier.

Les parkings BePark seront bientôt disponible via l'app' Yellowbrick © BePark

Et Rauwers ne s’arrêtera pas là : “Nous discutons beaucoup avec nos communes partenaires de l’électrification du parc automobile qui s’intensifie, surtout dans les villes, détaille Nelson Charlier. Les horodateurs pourraient intégrer, par exemple, des bornes de recharge et une application comme Yellowbrick pourrait tout à fait proposer une solution de paiement pour le stationnement et la recharge. Des prototypes existent déjà.

Bornes de recharge électrique et outil d'évaluation écologique, les horodateurs vont multiplier les fonctions © DR/Shutterstock.com

Les enjeux environnementaux ne sont pas oubliés, avec des capteurs atmosphériques installés dans les horodateurs qui permettent aux communes de monitorer en temps réel la qualité de l’air sur leur territoire “et – pourquoi pas – de verdir certains quartiers, qui en ont besoin, et ainsi de contrebalancer l’impact du trafic sur la santé des citoyens, ajoute Nelson Charlier. Encore une fois, simplifier le stationnement, c’est aussi améliorer la mobilité et le bien-être des citoyens. Et nos villes en ont cruellement besoin”.

Beach Festival

Beach Festival de Nieuport 2024

Agenda

Pour la troisième année consécutive, voici le retour du – déjà légendaire – $Beach Festival$ de Nieuport. Cet été, pour sa troisième édition, il passe de deux à trois jours.

Belgique, Nieuport

Du 19/07/2024 au 21/07/2024

Informations supplémentaires

Site web

Publicité

Start-up arty made in Belgium

Entrepreneuriat

C’est une banalité que de l’écrire : l’art est le reflet de son époque. C’est la raison pour laquelle, de tout temps, des entrepreneurs ont cherché à faire évoluer les façons de le produire, de l’exposer ou de le vendre. Dans le domaine de l’innovation du marché de l’art, la Belgique n’est pas en reste. La preuve avec trois start-up qui font évoluer les pratiques des collectionneurs.

Tous les articles

Publicité

Tous les articles