Inscrivez-vous à notre newsletter

Peter Schütt

24 February 2022

Elemente (Éléments), 2020, épicéa, 115 x 215 x 10 cm. © DR

Fuchs est élevé par sa grand-mère dès son plus jeune âge. Durant son enfance, il est entouré d’œuvres d’art, grâce à sa grand-mère qui lui fait découvrir le Satiricum au Palais d’été (Sommerpalais) de Greiz, une collection de dessins et peintures satiriques de renommée mondiale. Mais, dès son plus jeune âge, Daniel se sent oppressé par la pauvreté et la monotonie de la vie quotidienne en Allemagne de l’Est. Lorsque le mur de Berlin tombe et que le régime est-allemand s’effondre, il se sent soulagé. Cependant, les espoirs d’une amélioration de sa vie personnelle ne sont pas encore satisfaits. Il exerce différents emplois, mais n’est toujours pas comblé ; il se découvre alors une passion pour le travail artisanal et artistique sur bois.

Stierkopf (Tête de taureau), 2019, épicéa, 160 x 60 x 50 cm.

Stierkopf (Tête de taureau), 2019, épicéa, 160 x 60 x 50 cm.

L’artiste exprime les multiples expériences, souvent angoissantes et mouvementées, de sa vie personnelle dans le processus créatif de ses sculptures sur bois. Après une longue recherche et un travail quasi éprouvant sur lui-même, il trouve son propre style artistique dans ses œuvres. Celles-ci sont à la fois simples et complexes. Le meilleur exemple est son image en relief, mesurant deux mètres, intitulée Fibonacci, du nom du mathématicien médiéval. La série de Fibonacci est une suite de nombres entiers qui sont directement liés au nombre d’or. Dans la nature, elle est très présente sous des formes multiples, dans les végétaux, notamment les palmiers, et chez les animaux comme les coraux ou les escargots. Daniel Fuchs est probablement l’un des premiers artistes modernes à utiliser une technique sophistiquée pour donner à un Escargot de Fibonacci une forme de filigrane.

Schöpfung (Création), 2018, épicéa, 125 x 250 x 23 cm. © DR

Schöpfung (Création), 2018, épicéa, 125 x 250 x 23 cm. © DR

En parallèle, cela l’oblige à un retour vers son terroir. Il a trouvé une racine abîmée sur le Mont Sacré, près de Bad Tölz, lieu de pèlerinage où les fidèles retracent le calvaire du Christ. Le premier projet de Fuchs débute avec cette racine, une œuvre intitulée Création. Et c’est dans ce lieu, que Daniel Fuchs utilise des racines pour la création de ses œuvres.

Fibonacci , 2019, épicéa, 115 x 215 x 30 cm

Fibonacci , 2019, épicéa, 115 x 215 x 30 cm. © DR

La quantité de travail que l’artiste met dans ses chefs-d’œuvre est impressionnante. Pour chaque œuvre, il note le nombre d’heures et de coupes de scie qu’il a fallu pour la réaliser. La composition Fibonacci a nécessité environ 750 heures de travail et 5000 coupes de scie de moins de deux millimètres d’épaisseur.

Heilung (Guérison) épicéa, 80 cm x 70 cm x15 cm. © DR

Daniel Fuchs a été nommé « Artiste de l’année » par le magazine d’art asiatique Contemporary Asia Art News. Son art est reconnu internationalement et salué par des magazines d’art de renommée mondiale, tels que L’Éventail (Belgique), Aesthetica (Grande-Bretagne) et Parnass(Autriche), pour n’en citer que quelques-uns.

Une collection d’œuvres de l’artiste sera exposée au Mark Rothko Museum & Art Center (Lettonie, du 29 octobre au 9 janvier), au Hong Art Museum (Chongqing, Chine, du 23 septembre au 24 novembre) et à l’Archive Art Museum (Pékin, Chine, du 18 mars 2022 au 18 avril 2022).

Le Dr. Peter Schütt est un auteur et critique d’art allemand.

En couverture : Elemente (Éléments), 2020, épicéa, 115  x 215 x 10 cm. © DR

Informations supplémentaires

Pour plus d'information

Publicité

Tous les articles

Publicité