Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 781
A+ A A-

Décès de Raine Spencer

  • Rédigé par
1 avis
Sharing on Facebook
Décès de Raine Spencer © Droits réservés

Reconnaissable entre toutes avec ses cheveux bouffants et ses robes aux vastes jupes crinolines, Raine Spencer était une figure incontournable du tout-Londres depuis plus de soixante ans. Elle vient de décéder à 87 ans, après une courte maladie.

Certains la connaissent seulement car elle fut la belle-mère critiquée de Lady Diana mais il ne s'agit que d'un épisode d'une vie bien remplie ! Élue débutante de l'année en 1947, Raine est la fille du riche héritier Alexander Mac Corquodale et de la célèbre Barbara Cartland, reine du roman à l'eau de rose. L'année suivante, elle épouse Gerald Legge, devenant Lady Lewisham, puis comtesse de Dartmouth à la mort de son beau-père. Á 23 ans, Raine se lance dans la politique au sein du parti conservateur et est élue au sein de la circonscription de Westminster où elle se battra pour la préservation du quartier de Covent-Garden.

 

 
 © Droits réservés

 

Elle divorce en 1976 pour se remarier la même année avec John, huitième comte Spencer. Les enfants de ce dernier vivent assez mal l'irruption de cette belle-mère au caractère bien-trempé qui prend en main les rennes du domaine d'Althorp. Ils la surnomment volontiers Acid Rain. Rénovation drastique et contestable, ouverture au public et ventes massives d'argenterie et d'objets d'art redonnent vie à la demeure et permet au couple de préserver le lieu tout en menant un train de vie luxueux. Son heure de gloire arrive un jour de 1981 quand sa belle-fille Diana épouse le prince de Galles à la cathédrale Saint-Paul. Dès lors, elle sera l'une des cibles favorites des paparazzis.

 
 © Roland Hoskins

 

Veuve en 1992, elle reçoit l'aide de Mohamed Al Fayed qui l'engage chez Harrod's où elle peut utiliser son réseau au profit de la grande enseigne londonienne. On raconte d'ailleurs qu'elle présenta Dodi à Diana, les rapports avec ses beaux-enfants s'étant normalisés depuis longtemps. En 1993, contre toute attente, elle se remarie une troisième fois avec le comte Jean-François de Chambrun. Union éphémère certes mais les époux resteront bons amis et en contacts réguliers jusqu'au décès de l'aristocrate français en 2015. Raine Spencer avait trois fils, William, Rupert et Henry Legge et une fille Charlotte, épouse du duc de Carcaci.

Rédigé par

Actualités liées