Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 781
A+ A A-

Willem-Alexander et Maxima en Nouvelle-Zélande

  • Rédigé par
1 avis
Sharing on Facebook
Willem-Alexander et Maxima en Nouvelle-Zélande © E-Press Photo.Com/Photo News

Prolongeant leur voyage officiel en Australie, les souverains néerlandais se sont envolés vers Wellington, capitale de la Nouvelle-Zélande pour une visite de trois jours.

Comme il est de coutume pour les hôtes de marque, les Maoris effectuèrent leur danse de bienvenue, la 'Haka Powhiri'. Des guerriers armés, vêtus du pagne traditionnel, crient et reproduisent le rituel sensé impressionner les étrangers et les dissuader d'engager la guerre. Quand il est prouvé que les intentions sont pacifiques, l'accolade et un rapprochement des nez scellent une amitié naissante. Tel fut le cas avec le roi Willem-Alexander !

 

 
 © E-Press Photo.Com/Photo News

 

Peu après, Dame Patsy Reddy, gouverneur-générale représentant la reine Elizabeth II, chef d'état de cette nation membre du Commonwealth, reçurent les souverains. Dépôt de gerbe au mémorial de la guerre, visite d'une exposition sur le thème du Premier Conflit mondial, tel que vu de Nouvelle-Zélande, et dîner de gala remplirent l'agenda de ce premier jour. Le lendemain, Willem-Alexander et Maxima qui avait déjà séjourné dans le pays voici dix ans, se rendirent à Christchurch où, avant d'être accueillis dans un centre de promotion de la culture maori, ils furent les invités de la Willowbank Wildlife Reserve où les scientifiques tentent de comprendre et de sauvegarder le kiwi, cet oiseau primitif sans ailes qui vit essentiellement la nuit.

 

 
 © E-Press Photo.Com/Photo News

 

Ils rencontrèrent ensuite la communauté néerlandaise lors d'une réception à l'atmosphère très détendue. Auckland fut au programme du troisième jour avec une halte à la galerie d'art où le Roi et la Reine ont découvert deux gravures figurant la rencontre du navigateur batave Abel Tasman avec les Maoris en 1642. Les souverains assistèrent ensuite à une conférence sur le futur de l'alimentation et différents contrats de coopération furent signés entre des entreprises néerlandaises et nouvelles-zélandaises, de quoi terminer le voyage sur une note économique positive !

Rédigé par

Actualités liées