Inscrivez-vous à notre newsletter

Christophe Vachaudez

08 November 2022

Tout commence la veille du jour phare par un concert mettant à l’honneur deux des lauréats de la cuvée 2022 : la chanteuse Carmen Linares et la danseuse Maria Pagès, deux artistes qui ont promu le flamenco à travers le monde entier. La princesse Leonor, absente des célébrations de la fête nationale, faisait une réapparition remarquée dans un ensemble pantalon d’un rose affirmé.

© Photo News

Le lendemain, symphonie en noir et blanc pour la Reine et ses deux filles qui rencontrait, aux côtés du Roi, les récipiendiaires des prix dans la salle Covadonga de l’hôtel Reconquista, célèbre établissement de la capitale asturienne. Chacun a reçu une médaille commémorative dans des domaines aussi variés que ceux des arts, des sciences sociales, de la communication et de l’humanité, de la paix, de la coopération internationale, de la recherche scientifique et technique, du sport ou encore de la littérature. Gagnant chaque année en assurance, Leonor pouvait compter sur la présence de ses deux grands-mères, la reine Sofia d’Espagne et Paloma Rocasolano, toutes deux très fières de la maturité de leur petite-fille et des progrès accomplis au fil de sa vie officielle.

© Photo News

La Princesse portait une robe à sequins de Michael Kors et des boucles d’oreilles Plume de la Maison Chanel, prêtées par sa mère. La Reine avait opté pour une tenue noire avec un haut de corsage blanc décoré de fleurs signée Caroline Herrera. La remise des diplômes eut lieu au théâtre Campeamor d’Oviedo.

© Photo News

Le deuxième jour, l’infante Sofia a fait sécession à cause d’une gastro-entérite. L’infante Leonor n’a pu honorer tous ses engagements pour la même raison mais a tout de même accompagné ses parents à Cadavedo, qui a remporté le prix du village exemplaire. Des danses folkloriques et la plantation d’un arbre ont ponctué cette rencontre bon enfant qui s’est déroulée sous un ciel couvert. Une pluie fine s’est même invitée quand les souverains se rendirent à l’ermitage de la Regalina, connu pour son pélerinage.

© Photo News

Suite à l’absence de la Princesse, c’est la reine Letizia qui a prononcé le discours dans lequel la Princesse avait voulu mettre en valeur les traditions du lieu : la pratique de la cornemuse, les petits pains farcis au chorizo, ou encore les fameux brocolis raves que les habitants aiment cuisiner. La famille royale a ensuite repris le chemin de Madrid.

Photo de couverture : © Photo News

Publicité

Tous les articles

Publicité