Inscrivez-vous à notre newsletter

Christophe Vachaudez

08 January 2024

Á Madrid, la Pascua Militar a été célébrée en présence du roi Felipe VI, de la reine Letizia, et de la princesse des Asturies, une première pour la jeune fille gansée dans son uniforme de l’armée de terre. Ce jour solennel trouve ses origines sous le règne du roi Charles III (1716-1788) et commémore la prise de Minorque aux Britanniques en 1782 grâce à une coalition franco-espagnole de 52 navires couplées aux forces de l’infanterie de la marine royale. Comme de coutume, le chef d’état a prononcé un discours officiel dans la salle du trône du palais royal de Madrid afin de déterminer l’orientation de la politique militaire pour les mois à venir. Il ne manque pas de revenir sur le bilan de l’année écoulée, décernant des médailles aux soldats qui se sont illustrés dans l’exercice de leur fonction.

© Photo News

En robes longues, uniformes ou jaquettes, l’assistance se composait du Président du gouvernement, des hauts responsables du Ministère de la Défense et des trois armées (terre, mer, air), des représentants de la garde civile et des vétérans ainsi que des membres des ordres militaires de San Fernando et San Hermenegildo. Le roi Felipe a inspecté les troupes alignées dans le patio de l’armée, devant le palais alors que des cérémonies similaires avaient lieu dans les territoires éloignés comme sur l’île de Tenerife ou encore à Ceuta et Melilla, enclaves espagnoles au Maroc.

Á l’autre bout de l’Europe, la reine Margrethe II présidait ses dernières présentations de vœux en tant que souveraine au palais de Christianborg à Copenhague. Á ses côtés, le prince héritier qui deviendra roi le 14 janvier prochain sous le nom de Frederik X, et la princesse héritière Mary, sans la première reine d’origine australienne de l’histoire royale. La souveraine qui approche les 52 ans de règne et les 84 ans a été chaleureusement acclamée à sa sortie du palais d’Amalienborg, alors qu’elle rejoignait ses invités dans le carrosse d’or. C’est une page de l’histoire danoise qui se tournera donc très bientôt.

© Photo News

Á Bruxelles, le roi Philippe et la reine Mathilde ont assisté à un concert au palais des Beaux-Arts pour marquer le début de la présidence belge au Conseil de l’Union européenne. Un programme éclectique a réuni les chanteuses Selah Sue et Charlotte Adigéry mais aussi le violoniste Lorenzo Gatto, lauréat au Concours Reine Élisabeth, soutenus par un orchestre dirigé par Jef Neve, pianiste et compositeur belge de jazz et de musique classique.

© European Union

Pendant ce temps, la duchesse de Wurtemberg profite de vacances ensoleillées au Brésil. Très attachée à ce pays qui l’a vu naître, la Princesse a ainsi pu échapper à la grisaille européenne et trouver un peu de réconfort auprès de ses fidèles amis, dont Antonio Paulo, petit-fils du chirurgien Ivo Pitanguy, très proche de Diane. Depuis qu’elle a été invitée à déménager du château familial d’Alsthausen, l’atmosphère est devenue électrique chez les Wurtemberg et cette escapade ne saurait que redonner tonus et bonne humeur à cette altesse philosophe que rien n’arrête. Nul doute qu’elle fera un saut à Paraty chez son cousin favori, Dom Joâo, avec qui elle a toujours entretenu des liens très forts ; bref, un grand bol d’air frais pour cette amoureuse de la vie qui a conservé tout son franc-parler à bientôt 84 printemps !

Photo de couverture : © Photo News

Chroniques royales

Arts & Culture

Belgique, Bruxelles

Du 29/02/2024 au 23/06/2024

Publicité

Tous les articles

Publicité

Tous les articles