Rédaction

02 November 2015

© Droits réservés

Après une semaine de détente avec leurs trois filles venues découvrir le pays, les souverains bataves visitèrent, lors de la première journée officielle, un centre de coopération sino-néerlandais chapeauté par l'Université Agronomique de Wageningen pour l'amélioration de la qualité du lait.

Ils assistèrent ensuite à un match de football dans une école primaire de Pékin, mettant en compétition des équipes d'enfants entraînées par le joueur Edwin van der Sar. Déjà souffrante, Maxima a poursuivi le programme mais le Palais a jugé nécessaire de diffuser un communiqué. Le deuxième jour, indisposée par de fortes fièvres, la Reine, victime d'une infection rénale, dût garder le lit tandis que le Roi continuait la visite avec une incursion dans le quartier populaire de Dashila et des rencontres sur le thème des échanges économiques avec le président Xi Jinping.

Maxima, souffrante et rapatriée

Si la Reine assista au dîner de gala, spectaculaire dans une robe aux imprimés d'inspiration chinoise, elle fut rapatriée le lendemain pour intégrer l'hôpital de La Haye car le traitement administré en Chine n'avait pu améliorer un état de santé jugé préoccupant.

maxima-souffrante-et-rappatriee

Willem-Alexander, quant à lui, demeura sur place pour respecter les différentes étapes du voyage. Les engagements de Maxima ont été suspendus et bien que la Souveraine ait quitté la clinique durant le week-end, les médecins lui ont prescrit un repos complet et ce, pour une durée indéterminée.

Une situation à suivre dans les prochains jours.

Publicité

Tous les articles

Publicité