Inscrivez-vous à notre newsletter

Christophe Vachaudez

28 November 2022

Les princes de Galles vinrent chercher leur hôte à l’hôtel Corinthia et l’emmenèrent au Horse Guards Parade où Charles et Camilla les attendaient au pavillon royal. Passage des troupes en revue et tir au canon avant que ne retentissent les hymnes nationaux. Le faste britannique n’a rien perdu de sa superbe. Les carrosses se dirigèrent ensuite vers Buckingham Palace où eut lieu le traditionnel échange de cadeaux avant un déjeuner intime.

© i-Images/Polaris/Picture Agency

La duchesse de Cambridge avait choisi un ensemble lie de vin rehaussé d’une broche provenant de la reine Alexandra. En diamants et émeraudes, elle est ornée des trois plumes du Pays de Galles, tout un symbole ! La reine portait une tenue d’un bleu éclatant et un bibi joliment empanaché. Mais le dîner de gala que tout le monde attendait se déroula le soir.

© Chris Jackson/PA Wire

Toujours en bleu, Camilla avait choisi d’arborer une parure de saphirs ayant appartenu à la reine Elizabeth II. Petit clin d’œil à la Belgique, le diadème fut jadis porté par la princesse Louise, fille du roi Léopold II. On pense que ce bijou faisait autrefois partie du fidéicommis des Saxe-Cobourg-Gotha de Vienne. Il fut vendu à la Reine elle-même dans les années 60. Surprise, le roi n’avait pas hésité à doter son gilet et sa chemise de boutons en émeraudes… le nouveau souverain serait-il coquet, voire dandy ?

© Dan Kitwood/PA Wire

Quant à la princesse de Galles, elle avait opté pour une robe blanche aux épaules rebrodées de sequins signée Jenny Packham. Sur ses cheveux brillait l’habituel diadème de perles et diamants si souvent coiffé par la princesse Diana. Assistaient également au dîner, les comtes de Wessex, les ducs de Gloucester et le duc de Kent. La princesse royale était absente, en voyage dans les îles Falklands avec son époux le Commodore Timothy Lawrence.

© Chris Jackson/PA Wire

Le lendemain, le président fut escorté aux serres royales de Kew par le comte de Wessex avant de se rendre au Francis Crick Institute, un centre de recherche biomédical qui collabore avec l’université du KwaZulu-Natal. Le soir, le Maire de Londres offrait un banquet au Guildhall en présence des ducs de Gloucester, de quoi clôturer en beauté ce court séjour qui resserra encore un peu plus les liens historiques existant entre les deux nations.

Photo de couverture : © Aaron Chown/PA Wire

Vie mondaine

08/11/2022

Cy Twombly, Delian Ode n°19, août 1961 Craie grasse, crayon, crayon de couleur et stylo à bille sur papier, 33,3 x 35,3 cm Collection privée, Paris / Dépôt à la Collection Lambert, Avignon © Cy Twombly Foundation

Arts & Culture

France, Paris

Du 05/02/2023 au 30/04/2023

Publicité

Tous les articles

Publicité