Christophe Vachaudez

25 July 2022

Le roi et la reine, en robe colorée de Dries Van Noten, avaient convié la princesse Astrid, en manteau rose de la marque anversoise Essentiel, et son époux, le prince Lorenz. Comme de coutume, le jour J a débuté par un Te Deum à la cathédrale des Sts Michel et Gudule qui accueillait pour l’occasion toutes les autorités du pays et bien entendu le couple royal entouré de leurs quatre enfants, les princes Emmanuel et Gabriel, la princesse Éléonore, en bleu, et la princesse Elisabeth, très remarquée dans une robe rouge signée Victoria Beckham. Quant à la reine, elle avait opté pour une robe d’un jaune doré de la Maison Natan. Au sortir de l’édifice, une averse est venue rafraîchir la moiteur de la journée, surprenant au passage toute la famille royale, serrant des mains sur le parvis sous les gouttes.

Belgian National Day 2022 : Te Deum

© Didier Lebrun, Photonews

Ce même matin, la princesse Astrid et le prince Lorenz avaient été mandés à Gand tandis que le prince Laurent et son épouse se rendaient à Liège pour représenter le Roi. Deuxième grand événement du jour, le défilé, parfaitement huilé, s’est déroulé sans anicroche, même si l’on avait craint un instant une grève impromptue de la garde royale. Une chaleur de gueux n’a pas dérangé le bon déroulement des démonstrations militaires qui ont pris un tournant plus actif cette année avec des exercices aux pieds de la tribune royale.

© Jan De Meuleneir / Photonews

Sur la droite, la princesse Delphine qui avait choisi une robe rouge de Pol Vogels timbrée d’une colombe de la paix, a échangé avec animation avec sa voisine la princesse Claire qui n’a pu réprimer quelques bâillements immédiatement immortalisés par les objectifs des journalistes. Quant au prince Laurent, il n’a pas pu s’empêcher de téléphoner et s’est assoupi quelques secondes, comme chaque année, en cette journée symbolique. La princesse Astrid et le prince Lorenz complétaient le parterre d’honneur.

© Jan De Meuleneir / Photonews

L’après-midi, les souverains sont allés à la rencontre de la population dans le quartier du Sablon où le roi s’est même essayé quelques instants à la batterie. Quant à la reine, elle avait enfilé une robe aux motifs bleus plus légère de la créatrice belgo-congolaise Odile Jacobs.

© DR

Lors du feu d’artifice, tiré depuis le Cinquantenaire, Philippe et Mathilde, en tunique Diane de Fürstenberg, ont refait une apparition en compagnie de trois de leurs enfants. La princesse Elisabeth, déjà partie dans un camp d’entraînement de l’armée à Arlon manquait déjà à l’appel. Elle a ainsi raté le splendide spectacle pyrotechnique qui, avec près de 60.000 spectateurs, a connu un sympathique succès de foule et qui, plus est, sans intempéries, un fait trop rare pour ne pas être signalé.

© Jan De Meuleneir / Photonews

Plus que quelques jours et les souverains qui ont inauguré au palais royal une exposition sur le “Roi Baudouin au travail” s’envoleront vers l’île d’Yeu, leur refuge estival ! Sire, Madame, passez de bonnes vacances !

Publicité

Tous les articles

Publicité