Inscrivez-vous à notre newsletter

Patricia d'Oreye

21 October 2022

Dans une vie de goûts et de passions, Alain Ducasse transmet des préceptes primordiaux. Il aborde l’ancrage, les racines dans lesquelles puiser l’inspiration et la force, sans nostalgie ni passéisme « dans mes valeurs l’une des plus importantes est de savoir d’où l’on vient.  Ensuite, viennent la rigueur, la discipline, l’importance de prendre du plaisir dans le labeur, la persévérance et la nécessité d’entreprendre davantage, même si je dois échouer ou me tromper. Et c’est sans doute là qu‘émerge cette certitude que je porte en moi depuis des années et qui va devenir ma ligne de conduite, une sorte de code, de commandement personnel absolu: il ne faut jamais s’arrêter de créer, de comprendre, de faire des choses nouvelles sinon on régresse. »

@ Aurelie Miquel

Protéger l’environnement, respecter sa santé, humer la fraîcheur de la nature sont-ils des réflexes quotidiens ? Quelle distance existe-t-il entre le respect envers la nature et la vie que nous menons ? Qui prend le temps de s’interroger sur la valeur de notre terre et la place qu’elle occupe ? Adoptons-nous une prise de position sérieuse envers elle, une éthique de vie, une hygiène alimentaire responsable, constructive et quotidienne mêlée de plaisir et de bonheur ? Sans équivoque, le chef reste loin des secteurs liés à l’agroalimentaire, lobbies qui demeurent très puissants.

La salle du Meurice, à Paris @ Pierre Monetta

Une suavité en toute subtilité. Consommer en finesse, en sagesse, en gourmandise et accepter les saisons fait partie intégrante de l’art culinaire d’Alain Ducasse. Et les jeunes générations, conscientes de la nature, aiment le chef et reconnaissent les bienfaits qu’il leur fait. De plus, il a su leur offrir le choix de déguster des desserts sains, biscuits et chocolats exquis, bons pour leurs croissances, composés seulement de 8% de sucre. Quels sont les pâtissiers et chocolatiers renommés ou émergents qui en font autant ? Il est temps de cesser de cautionner les désastres causés par l’industrie du sucre, de penser autrement et de réfléchir aux conséquences à long terme.

Bar de la côte d'Opale, blette, noix, verjus © Maki Manoukian

Poularde de Culoiseau à l'ail des ours, asperge verte sapin © Maki Manoukian

Poularde de Culoiseau dorée, morille des pins, chou kale © Maki Manoukian

Fenouil croustillant, figue de Sollies, cardamome verte © Maki Manoukian

Melon de poche © Maki Manoukian

© Maki Manoukian

Depuis des années, le chef gastronomique se positionne, franc, précis, exigeant. Il transmet son savoir, ses expériences. Partager les idées d’Alain Ducasse, c’est développer une attitude intègre, vigilante quant à notre façon d’approcher la nature, de nouer des liens sincère avec elle. Chacun, à son échelle, peut poser un acte raisonnable, responsable en respect de la vie, de la terre.

Photo de couverture : Langoustine des côtes bretonnes, bœuf fumé, lard de Colonnata © Maki Manoukian

Informations supplémentaires

Livre

Une vie de goûts et de passions

Auteur

Alain Ducasse

Editeur

JC Lattès

Publicité

Tous les articles

Publicité