Inscrivez-vous à notre newsletter

  • HLCÉ

Florence Hernandez

20 May 2024

un grand vin du sud Domaine de Baronarques

Tombés sous le charme de ce paysage aux reliefs chahutés et ébouriffés par le souffle du cers (en ancienne langue d’oc, vent de nord-ouest – NDLR), qui repousse les nuages jusqu’à la chaîne des Pyrénées, la baronne Philippine de Rothschild et ses enfants ne se sont pas trompés en se portant aquéreurs, en 1998, de ce domaine situé au cœur de la Haute-Vallée de l’Aude. On y découvre un écrin de biodiversité sur 110 hectares d’un seul tenant, dont 43 sont plantés de vignes. Celles-ci sont entourées d’un camaïeu de garrigue, de sapins, d’amandiers, de pistachiers et d’arbres truffiers qui ont trouvé là une terre promise. De la qualité du végétal à la finesse des argilo-calcaires, en passant par la météo propice, tout ici semble entrer en résonance. Aguerrie par l’expérience acquise dans ses prestigieuses propriétés bordelaises – les Châteaux Mouton Rothschild, Clerc Milon et d’Armailhac – la famille comprend vite que le potentiel expérimental de ce fabuleux terroir réside dans ses rangées de vignes divisées en parcelles hétérogènes que vient enrichir une grande diversité de sols, d’expositions et de microclimats. Après le rachat suit une profonde restructuration du vignoble et une modernisation de l’outil de production dignes d’un grand cru. L’objectif visé, comme partout ailleurs dans les vignobles portant la même signature, n’est rien moins que la quête de l’excellence.

Le sud et l’atlantique

Pour les vins rouges, les cépages atlantiques merlot, cabernet sauvignon et cabernet franc sont assemblés avec trois cépages sudistes, syrah, grenache et mal-bec. Résultat : en 2003, le premier millésime retient d’emblée l’attention par sa surprenante fraîcheur. Il peut s’enorgueillir d’être l’une des cuvées pionnières en rouge, couronnée de l’AOC Limoux. En 2008, un second vin, La Capitelle de Baronarques, complète la gamme, suivi, en 2009, par un blanc, un pur chardonnay dont les parcelles cultivées à différentes altitudes permettent de lisser les amplitudes de température, afin de retrouver équilibre, fraîcheur et minéralité quel que soit le millésime.

Au fur et à mesure de la découverte des différentes années, le profil des vins change et se précise. L’identité s’affirme, se confirme… forcément amplifiée par l’effet millésime. Puissants par tempérament, gourmands par leur fruité et soyeux dans leurs tanins, ces rouges élégants en disent long sur les efforts consentis en matière de vinification.

À la fois plus précis, plus tendus et plus fusants malgré le réchauffement climatique, les crus 2022 surprennent par leur caractère occitan associé à une fraîcheur pleine de promesses et d’avenir. En bouche, on a la sensation de goûter la mémoire du paysage au gré de saveurs profondes et déliées à la fois. L’assemblage tend à privilégier les cabernets francs et la syrah, plus résistants aux canicules estivales hélas en hausse. Quant à la cuvée de blanc, dès le millésime 2019, le choix a été fait de lui adjoindre entre 3% et 5% de chenin. Ce cépage historiquement ancré dans l’AOC intervient comme un révélateur de fraîcheur, un exhausteur de goût.

AOC en pays cathare

Bon sang de la vigne ne saurait mentir, voici une propriété qui a de qui tenir ! Appartenant à la société familiale Baron Philippe de Rothschild, au sein de laquelle on retrouve les prestigieux et mythiques crus bordelais évoqués plus haut, ainsi que Mouton Cadet, ce vin aux trois couleurs qui est devenu la référence mondiale des vins d’appellation d’origine contrôlée de Bordeaux, la marque est distribuée dans 120 pays. Rien d’étonnant, dès lors, que les cuvées de ce domaine lié à un nom sans tapage contribuent depuis des générations à la gloire du Bordelais et soient accueillies partout dans le monde avec autant d’enthousiasme !

Quant à cette AOC méconnue, située au cœur du Pays cathare et fière d’être la plus occidentale du Languedoc, elle concentre 7800 hectares de vignes répartis sur quarante-et-une communes et quatre terroirs, entre crémant et blanquette de Limoux (le premier vin effervescent de l’histoire). Ces vins tranquilles rouges, rosés et blancs jouissent d’un excellent rapport qualité/prix/plaisir, à l’image du chardonnay du Domaine de l’Aigle, signé Gérard Bertrand, ou des vins du Sieur d’Arques. Singularité de cette AOC : chaque année, un village est sélectionné pour accueillir une fête populaire rassemblant près de 30 000 personnes, dont les bénéfices permettent de restaurer le clocher de l’église. Cet événement majeur dans le monde du vin, Toques & Clochers, est organisé par la cave coopérative haut de gamme Sieur d’Arques depuis 1990 et figure parmi les plus grandes ventes aux enchères caritatives de vins en France.

Gourmet

La Hulpe

Lionel Sabatté

Arts & Culture

France, Paris

Du 27/04/2024 au 27/06/2024

Informations supplémentaires

Site

Publicité

Tous les articles

Publicité