Inscrivez-vous à notre newsletter

Christophe Vachaudez

25 March 2024

La princesse de Galles révèle donc que les analyses post-opératoires ont révélé des cellules cancéreuses qui nécessitent un traitement préventif de chimiothérapie. La Princesse se retire donc momentanément de la vie publique et se conforme à l’avis des médecins. Durant son intervention, Catherine dit notamment : « Cela a été un choc et William et moi avons fait tout ce que nous pouvions pour traiter et gérer cette situation en privé pour le bien de notre jeune famille. » Assise sur un banc, dans le jardin du palais, elle enchaîne ainsi « Comme vous pouvez l’imaginer, (…) il me faut du temps pour me remettre d’une intervention chirurgicale majeure afin de commencer mon traitement, mais surtout, il nous faut du temps pour tout expliquer à George, Charlotte et Louis. Comme je leur ai dit, je vais bien, je me renforce chaque jour en me concentrant sur les choses qui m’aideront à guérir dans ma tête, mon corps et mon esprit. » La Princesse poursuit « Avoir William à mes côtés est une grande source de réconfort et d’assurance, tout comme l’amour, le soutien et la gentillesse dont vous avez fait preuve en si grand nombre. Nous espérons que vous comprendrez qu’en tant que famille, nous avons besoin de temps, d’espace et d’intimité pendant que je termine mon traitement. »

Elle termine ensuite en ayant une pensée pour ceux qui souffrent de la maladie et à leur famille en ajoutant : « Ne perdez pas espoir ou la foi, vous n’êtes pas seuls. » Après l’annonce du cancer dont souffre le roi Charles III, la déclaration de Catherine a choqué tout le Royaume-Uni. Les marques de sympathie affluent et les comptes Twitter et Instagram du couple princier ont été pris d’assaut. Il est à espérer que la pression médiatique se relâche et permettent à la princesse de Galles et à sa famille de vivre la maladie dans le calme et le respect afin d’éviter toute dérive. Si la reine Camilla remplace son époux assurant nombre d’engagements officiels, le prince William continue lui aussi à servir les Britanniques tout en restant à l’écoute auprès de Catherine pour qui l’annonce de la maladie a fait l’effet d’un tsunami. L’angoisse éprouvée par la jeune mère de famille explique ce souci de discrétion qui a exacerbé la presse. La princesse Anne, les ducs d’Édimbourg et de Gloucester sont prêts à se serrer les coudes pour que le clan Windsor surmonte cette double épreuve. Il est à espérer que de nouveaux soucis venus d’Outre-Atlantique ne viennent empoisonner davantage une situation déjà bien délicate.

Photo de couverture : © Photo News

Entrepreneuriat

Publicité

Tous les articles

Publicité