Inscrivez-vous à notre newsletter

Christophe Vachaudez

19 February 2024

Présentée aux Luxembourgeois lors des fiançailles officielles, le 27 avril 2012, Stéphanie de Lannoy convole devant Dieu le 20 octobre 2012, en la cathédrale de Luxembourg, en présence de tout le gotha. La mariée a choisi une robe signée du couturier libanais Elie Saab et arbore un léger diadème issu de sa famille. Seule ombre au tableau, Stéphanie a perdu sa mère trois mois plus tôt, victime d’un AVC.

© Didier Lebrun/Photo News

Les mariés se seraient rencontrés lors d’une réception au château de Beloeil. Quoi de plus normal puisque la grand-mère de la jeune fille est née princesse Béatrice de Ligne et qu’une sœur du grand-duc Jean, la princesse Alix de Luxembourg, a épousé le prince Antoine de Ligne. Côté généalogie, Guillaume et Stéphanie cousinent à la huitième génération, grâce à Charles-Marie-Raymond (1721-1778), cinquième duc d’Arenberg. Cadette d’une fratrie de huit enfants, la future Grande-Duchesse n’a aucun mal à s’intégrer à la famille grand-ducale et les Luxembourgeois lui réservent un accueil des plus bienveillants, d’autant que Stéphanie, brillante polyglotte, n’a aucun mal à échanger avec ses nouveaux compatriotes.

© Cour Grand-Ducale

Détentrice d’une licence en philologie germanique et d’un Master obtenu à Berlin, elle a aussi résidé une année à Moscou. Voilà pourquoi elle parle couramment l’allemand et le russe, en plus du français et de l’anglais. Dès le tout début, la Princesse marque son vif intérêt pour la sphère artistique et, en 2013, elle accorde son patronage à l’Association des Amis des Musées d’Art et d’Histoire de Luxembourg, devenant présidente du conseil d’administration du Musée d’Art moderne (MUDAM) de la capitale en 2016. La même année, son intérêt pour l’art la motive à mettre sur pied « De Mains De Maîtres », une manifestation destinée à valoriser la production artisanale au Grand-Duché. Le succès se confirme et le rendez-vous, très attendu, devient annuel, une façon pour la Princesse de dialoguer directement avec ces créateurs reconnaissants de pouvoir s’exprimer à travers cette vitrine unique. 

© Cour Grand-Ducale

La Princesse seconde son époux lors de missions à l’étranger tout en assumant des engagements qui correspondent à ses aspirations. Ainsi, c’est elle qui est chargée de guider la duchesse de Cambridge quand elle se rend au Grand-Duché en 2017 ou la reine Mathilde lors d’une visite à l’Université de Luxembourg. Stéphanie de Lannoy poursuit son apprentissage pas à pas, se révélant au fil des années, prête à assumer les devoirs qui lui incomberont un jour prochain. Mais son rôle de prédilection est assurément celui de maman. Le 10 mai 2020 le prince Charles Jean Philippe Joseph Marie Guillaume voit le jour suivi le 27 mars 2023 du prince François Henri Luis Marie Guillaume, une bénédiction pour le couple qui aspirait à devenir parents. Depuis le décès du grand-duc Jean auquel ils étaient tous les deux très attachés, les grands-ducs héritiers résident au château de Fishbach, profitant pleinement, en famille, du vaste jardin qui entoure la propriété. Comme son époux, en 2021, la Princesse franchit intègre donc ce lundi le club des quarantenaires du gotha !

Thibault Huguet

Entrepreneuriat

Jan van Eyck, La Vierge du chancelier Rolin

Arts & Culture

France, Paris

Du 20/03/2024 au 17/06/2024

Publicité

Tous les articles

Publicité

Tous les articles