Inscrivez-vous à notre newsletter

Éric Jansen

30 March 2024

À dix-sept ans, elle retrouve la Belgique, passe son bac et suit des études d’économie à Bruxelles, avant que le destin ne lui fasse à nouveau boucler ses valises. Repérée dans la rue, sa beauté diaphane lui ouvre les portes du mannequinat. Pendant une dizaine d’années, Sabine enchaîne les séances photos à travers le monde. Entre temps, elle a rencontré, à Paris, Benjamin Badinter, le fils de l’ancien ministre de la Justice, Robert Badinter, et de la non moins célèbre philosophe Élisabeth Badinter. La relation grandit malgré les voyages et vingt-six ans plus tard, ils sont les heureux parents d’Alma, quinze ans, et Vadim, onze ans. Toute la famille est installée dans un magnifique appartement de la Rive Gauche, dont Sabine est en train d’achever la décoration, un domaine qu’elle maîtrise parfaitement. Au début des années 2000, elle a en effet ouvert, avec une associée, un bureau d’architecture d’intérieur et enchaîné les chantiers pendant presque quinze ans. Aujourd’hui, elle a mis entre parenthèses cette activité car, en 2019, sa belle-mère lui a demandé si elle serait intéressée de rejoindre la Fondation pour la Vocation, dont elle est la présidente. “Dès les premiers mois, j’ai été conquise par la démarche.” Cette fondation a été créée par le père d’Élisabeth Badinter, Marcel Bleustein-Blanchet, le génial créateur de Publicis. Sa mission est simple : soutenir chaque année une trentaine de lauréats, de dix-huit à trente ans, grâce à la remise d’un prix et d’une aide financière destinés à faire grandir leur vocation, qu’ils soient musicien, ébéniste ou astrophysicien. “Nous avons l’immense chance de clairement ‘réaliser des rêves’!”
www.fondationdelavocation.org

Al Dente

© Al Dente

“Ce restaurant italien est un peu la cantine de tout le quartier, on tombe toujours sur des habitués, parmi lesquels souvent des têtes connues et même couronnées, comme le grand-duc et la grande-duchesse de Luxembourg, qui viennent en toute simplicité, quand ils s’offrent une escapade parisienne. Ils sont accueillis par Marie, qui est d’ailleurs luxembourgeoise et qui est très sympathique. Mes enfants adorent les pizzas de Madjid, un classique du vendredi soir, mais il y a aussi des plats délicieux, comme l’osso buco que je recommande.”
www.restaurantaldente.com

Tissus choisis par Casa Lopez

© Casa Lopez

“Je connaissais Pierre Sauvage bien avant qu’il ne rachète la maison Casa Lopez et qu’il ne la relance avec succès. Il a une idée à la minute et sa soif de créativité est sans limite. Célèbre pour ses tapis, sa vaisselle et ses meubles en rotin, il a ouvert une autre boutique dans laquelle il propose les tissus d’éditeurs formidables, comme Carolina Irving, Nathalie Farman-Farma ou Nicole Fabre. Dernièrement, il vient d’accueillir les tissus Fermoie. Je n’ai pas vraiment d’imprimés à Paris, mais pour la maison à la campagne, c’est une mine !”
www.casalopez.com

Galerie Kugel

© Galerie Kugel | Jerome Galland

“Je suis toujours émerveillée quand je pénètre dans la galerie de Nicolas et Alexis Kugel, qui est un vrai musée au cœur de Paris. Avec patience, ils conçoivent des expositions uniques, comme dernièrement celle consacrée aux objets en ambre. J’ai parfois droit à une visite privée et la façon dont ils vous communiquent leur enthousiasme devant chaque pièce est un pur bonheur. Ils ont le goût de la transmission. J’y ai emmené un jour une de nos lauréats, Mathilde Jallot, artiste laqueur, et elle était aux anges.”
www.galeriekugel.com

Elie Top

© Elie Top

“C’est un ami, dont j’admire le talent, il fait des bijoux qui ne ressemblent à aucun autre. Dès le début, j’ai eu un coup de cœur pour son univers, son style un peu baroque, un peu médiéval. Ses créations sont puissantes, singulières, jamais mièvres. Mon premier bijou a été un cadeau de Benjamin et ensuite, je m’en suis offert beaucoup… J’adore passer le voir dans son salon privé, en fond de cour, rue Saint-Honoré, et le regarder dessiner, concentré et en même temps sourire espièglement. C’est une personne très attachante.”
www.elietop.com

Librairie 7L

“C’est une librairie dans laquelle je suis beau-coup allée quand j’avais mon agence d’architecture d’intérieur, car elle propose un très large choix de beaux livres consacrés aux arts décoratifs. C’est aussi un lieu étroitement lié à Karl Lagerfeld, qui avait sa bibliothèque et son studio photo juste derrière. Aujourd’hui, Chanel a racheté l’espace et Laurence Delamare y organise régulièrement des signatures, des lectures, et même des concerts. Les milliers d’ouvrages de Karl tapissent encore les murs et se retrouver dans cet endroit est vraiment magique.”
www.librairie7l.com

Galerie Devals

© Devals

“J’ai toujours aimé me promener dans le jardin et sous les arcades du Palais Royal, et, maintenant, j’ai une raison de plus avec l’ouverture de la galerie d’Alexandre Devals, un ami de longue date. J’apprécie son regard sur les œuvres, ses connaissances en histoire de l’art, j’ai arpenté beaucoup de musées avec lui, et il me conseille. Parmi les artistes qu’il représente, j’ai eu un coup de cœur pour Philippe Decrauzat et Sol LeWitt. J’ai aussi beaucoup aimé son exposition où des objets choisis par le Studio KO côtoyaient Miro et John M. Armleder.”
www.adevals.com

Chroniques royales

Publicité

Tous les articles

Publicité