Inscrivez-vous à notre newsletter

Martin Boonen

05 September 2023

Quand on pense à des installations photovoltaïques de grande ampleur, on pense tout de suite à la ville ou à des friches industrielles. La campagne, elle, ne semble pas concernée par l’enjeu de la production énergétique (si ce ne sont des projets éoliens qui posent question en termes d’efficacité et de nuisances). Or cela pourrait changer grâce à l’agrivoltaïsme, une technique très répandue en France et en Hollande. En Belgique, une start-up défend des projets de ce type : Skysun. La jeune société propose une solution de financement et de gestion de centrale photovoltaïque aux entreprises et aux propriétaires fonciers. Elle est notamment à l’origine du SolarMarket sur les halles des abattoirs d’Anderlecht : la plus grande installation photovoltaïque architecturale dans une ville européenne. L’agrivoltaïsme, concrètement, c’est réussir à combiner l’agriculture et la production énergétique en plaçant des panneaux photovoltaïques dans les champs, les vergers et les pâtures. Évidemment, pas question, dans l’esprit de Skysun, de remplacer la production agricole par la production énergétique, mais de les renforcer mutuellement.

Une relation symbiotique

Les panneaux photovoltaïques peuvent être translucides. C’est-à-dire que, bien orientés et placés au bon endroit, ils peuvent contribuer à filtrer la lumière aux heures les plus chaudes de la journée. Ils protègent les cultures des gelées printanières destructrices. Ils peuvent également ralentir l’évapotranspiration et conserver la fraîcheur des cultures sans empêcher la photosynthèse. Au contraire, en protégeant les champs, ils contribuent à garantir la productivité face à des événements météorologiques extrêmes”, détaille Léopold Coppieters, co-fondateur de Skysun. Et ce qui est valable pour l’agriculture l’est aussi pour l’élevage, notamment d’ovins. Intelligemment disposés, les panneaux photovoltaïques servent d’abri pour les troupeaux de moutons ou de chèvres, sans les priver de lumière ni de visibilité. Mieux protégés des aléas du climat, leur qualité de vie progresse. Enfin, la performance des panneaux est meilleure dans ce genre d’environnement. Si les panneaux aiment la lumière, ils apprécient moins la chaleur. Sur une surface plus fraîche qu’une toiture, ils offrent un bien meilleur rendement.

© Meesen Timote

Une finalité plurielle

Le projet de Skysun a également une portée sociale : en louant des surfaces à des propriétaires terriens, Skysun collabore avec de jeunes agriculteurs qui ont un projet d’agriculture régénérative et durable. Ceux-là même qui peinent à avoir accès à la terre. Bien qu’il ne soit pas question de bail à ferme, ces agriculteurs disposent d’un espace de travail pour la durée de leur carrière. Skysun paye les propriétaires et les parcelles sont exploitées gratuitement par le partenaire agricole. Ce faisant, Skysun boucle un projet tant économique et écologique que social.

Le Silence de la Pensée • Sean HENRY & Jean Paul BLAIS

Arts & Culture

Du 17/03/2024 au 27/04/2024

Informations supplémentaires

Sur internet

Publicité

Tous les articles

Publicité