Inscrivez-vous à notre newsletter

Christophe Vachaudez

28 April 2022

La Princesse Astrid de Belgique, la princesse Charlotte Casiraghi et Albina du Boisrouvray

Seule fille du comte Guy de Jacquelot du Boisrouvray et de Luz Mila Patiño Rodriguez, issue de cette célèbre famille qui fit fortune dans l’étain en Bolivie, Albina connait une enfance dorée mais solitaire. Son père parcourt le monde quand il n’est pas à Paris, à Genève où il possède l’Hôtel Bristol, ou en Principauté, point d’ancrage de son luxueux yacht. Née Joséphine de Polignac, la grand-mère d’Albina est une des sœurs du prince Pierre, le père du prince Rainier avec qui elle a toujours entretenu d’étroits liens d’amitié.

François-Xavier Bagnoud, fils disparu d'Albina du Bousrouvray
Albina du Boisrouvray et son livre

Elle n’a pas trente ans et se consacre à la production cinématographique, avec des films comme L’important c’est d’aimer d’Andrzej Zulawski ou de Fort Saganne d’Alain Corneau mais tout s’arrête en 1986. Albina se cherche et veut trouver un sens nouveau à son existence. Elle vend sa société, ses bijoux et nombre d’objets précieux, une sorte de libération. Elle s’engage ensuite auprès de Médecins sans Frontières aux côtés de Bernard Kouchner et se rend auprès des populations précarisées, une façon de se confronter au malheur d’autrui et de se rendre utile en mémoire de son fils disparu.

Albina du Boisrouvray sur le terrain
Albina du Boisrouvray et Jean-Marc Ayrault

En 1989, elle crée une fondation qui porte son nom FXB International. Elle y place les trois-quarts de ses biens pour la financer, encouragée par la princesse Caroline dont la fille Charlotte est née l’année fatidique, en 1986. Elle choisira Albina comme marraine, essayant de l’épauler au long de ses tristes mois. Peu à peu, la fondation prend de la voilure. Elle se charge de combattre la pauvreté, de soutenir les malades atteints du SIDA, les orphelins et les enfants nécessiteux. Pour cet engagement sans failles, Albina du Boisrouvray reçoit en 2002 le prix Nord-Sud du Conseil de l’Europe, en 2009, le prix BNP Paribas de la Philanthropie. En 2017, elle est promue au rang d’officier de la Légion d’honneur, autant de distinctions qui récompensent une vie au service des autres qui honorent un fils adoré dont le nom rayonne aujourd’hui dans le monde entier.

Informations supplémentaires

Titre

Le courage de vivre, se rebeller, perdre l’essentiel, tout donner

Autrice

Albina du Boisrouvray

Éditeur

Flammarion

Publicité

Tous les articles

Publicité