Rédaction

14 June 2016

© Droits réservés

Alors prince héritier, Carl-Gustav avait rencontré sa future épouse lors des Jeux Olympiques d'hiver à Munich, en 1972. Son grand-père hésite avant de donner son consentement mais il meurt en 1973 et, dès lors, aucun obstacle n'empêche les tourtereaux de convoler. Ils attendront encore trois ans mais la monarchie aspirait à la présence d'une première dame et le gouvernement encourage alors le Roi. L'arrivée de la lumineuse Silvia a pour beaucoup sauvé l'institution.

 
 Le prince héritier Carl-Gustav et son épouse, Silvia Sommerlath, le jour de leur mariage, il y a quarante ans © Droits réservés

Nombre de Suédois se souviennent d'une robe aux lignes simplissimes et d'un voile retenu par le diadème aux camées de l'impératrice Joséphine, celui-là même que choisira leur fille, la princesse Viktoria le jour de ses noces.

Publicité

Tous les articles

Publicité