Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 781
A+ A A-

Mariage du prince Ernst-August de Hanovre

  • Rédigé par
3 avis
Sharing on Facebook
Mariage du prince Ernst-August de Hanovre © Droits réservés

Plus de 600 invités se sont pressés à la Marktkirche de Hanovre pour assister au mariage luthérien du prince Ernst-August junior et de la créatrice de mode russe Ekaterina Malysheva. Union inégale, certes, qui n'a pas reçu l'accord du chef de famille mais qui fut on ne peut plus réussie.

Il est vrai que le père du marié, prénommé lui aussi Ernst-August, a confié le patrimoine familial à gérer à ses deux fils mais il conteste aujourd'hui cette décision. Alcoolique notoire, il s'est brouillé durablement avec ses proches et a préféré snober la cérémonie. Heureusement, le prince Henri de Hanovre et sa famille, tout comme sa soeur Alexandra, princesse de Leiningen, sont venus soutenir leur neveu en ce jour important. Le marié, en frac, fut escorté par sa mère la princesse Chantal, issue d'une famille d'industriels suisses. Écartée par son époux au profit de Caroline de Monaco qui, par décence, est demeurée sur le rocher, la première épouse d'Ernst-August senior a eu la douleur de perdre son compagnon deux semaines avant que son fils ne convole, un choc terrible mais elle a tenu à ne rien annuler.

 

 
 © Team B/E-Press Photo.Com /Photo News

 

Ekaterina avait choisi une robe chargée de broderies dessinée par son amie la styliste libanaise Sandra Mansour. Elle arborait un des diadèmes ancestraux de la famille de Hanovre. Petit manquement à la tradition, la minuscule couronne en diamants que coiffaient toutes les mariées de la Maison ne semblait pas avoir été sortie du coffre. Les jeunes gens échangèrent leur consentement devant le grand retable de la passion dû à l'école de Martin Schongauer et daté de 1480. Le frère d'Ekaterina lut l'épitre aux Corinthiens en Russe tandis qu'Alexandra, lut le même extrait en Anglais. Á la sortie de l'église, ils embarquèrent dans un des carrosses de cette ancienne maison royale qui perdit son trône en 1866.

 

 
© E-Press Photo.Com/E-Press Photo.Com /Photo News

 

Parmi les convives, on put reconnaître le frère du marié, le prince Christian, venu avec sa fiancée, Alessandra de Osma, le prince et la princesse Georg-Friedrich de Prusse, le prince Christian de Fürstenberg et son épouse, le margrave et la margravine de Bade, le prince et la princesse Paul de Grèce, la princesse Mafalda de Hesse, le prince Alexandre de Schaumbourg-Lippe, le prince Casimir de Sayn-Wittgenstein-Sayn, le prince et la princesse Hubertus de Saxe-Cobourg-Gotha, les princesses Marie-Thérèse et Elisabeth de Thurn und Taxis, la princesse Maria-Annunciata de Liechtenstein, le prince Michael et la princesse Milena de Fürstenberg, les princes Pierre et Félix de Lobkowicz mais aussi les enfants de Caroline de Monaco, dont Alexandra de Hanovre, demoiselle d'honneur pour l'occasion.

 

 
 De profil, à gauche, Alessandra de Osma (fiancée de Christian de Hanovre, frère du marié), Christian de Hanovre, et sa mère, la princesse Chantal. © Droits réservés

 

On a noté un autre absent de marque, le roi Felipe d'Espagne, parrain du marié, dont la grand-mère était née princesse Frederika de Hanovre. Une grande réception a réuni toute l'assemblée au château néo-gothique de Marienburg, propriété familiale en dehors de la ville.

Rédigé par

Actualités liées

 

Dans la même catégorie