Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 781
A+ A A-

La pompe britannique pour les souverains espagnols

  • Rédigé par
1 avis
Sharing on Facebook
La pompe britannique pour les souverains espagnols © Matt Dunham/Empics Entertainment/Photo News

Alors que le roi Albert et la reine Paola ont attendu en vain toute la durée de leur règne une invitation à la cour de St James, les souverains espagnols, fraîchement émoulus, ont eu droit à tous les fastes liés à une visite très officielle chez les Windsor.

Rejoints à leur hôtel par le prince Charles et la duchesse de Cornouailles, Felipe VI et Letizia qui, pour la circonstance, avait coiffé un chapeau, rejoignirent la Horse Guards Parade où les attendaient la Reine et le Duc d'Edimbourg. Après une aubade de bienvenue et un passage des troupes en revue, des landaus ouverts escortés d'une garde aux uniformes briqués conduisirent les invités et leurs hôtes à Buckingham...une remontée grandiose du Mall, décoré pour la circonstance des drapeaux britanniques et espagnols jumelés, histoire d'oublier durant trois jours l'épineux problème de Gibraltar.

 

 
 © Isabel Infantes/Empics Entertainment/Photo News

 

Une visite de la galerie de peintures du palais où avaient pris place les maîtres espagnols de la collection d'Elizabeth II, un thé à Clarence House chez Charles et Camilla, et une réception au palais de Westminster où le roi d'Espagne s'est adressé aux parlementaires britanniques précédèrent un grand dîner de gala, toujours à Buckingham, en présence des ducs de Cambridge, de la princesse royale, des princes de Kent et des ducs de Gloucester. Si Elizabeth II avait choisi sa parure d'aigues-marines brésiliennes, Letizia avait coiffé l'emblématique diadème aux fleurs de lys (dont Eventail.be vous racontait l'histoire ici), symbole de la maison de Bourbon. La dernière visite officielle d'un monarque espagnol remontait à 1986, voici 31 ans. Le deuxième jour, même programme intense puisque Felipe assistait le matin à un forum sur les relations commerciales bilatérales à Mansion House avec le duc d'York. Accompagné de Letizia et du prince Harry, il ira se recueillir à l'abbaye de Westminster sur la tombe du soldat inconnu avant de rencontrer à l'ambassade d'Espagne ses compatriotes installés en Grande-Bretagne.

 

 
 © Droits réservés

 

Felipe, à nouveau seul, rendra une visite de courtoisie au 10 Downing Street avant de répondre à l'invitation du Lord Mayor de Londres qui a organisé au Guildhall un banquet en présence de la princesse Anne, à la révérence plongeante parfaite et la princesse Esmeralda de Belgique, inivitée surprise de l'événement.

 

 
© Polaris/Photo News 

 

Le dernier jour, Felipe et Letizia prendront congé de la Reine et rallieront Oxford où ils passeront une partie de la journée avant de décoller de la base militaire de Brize Norton, au terme d'un voyage plus que réussi, regagnant leur pays qu'ils avaient quitté sous une pluie battante alors que le soleil brillait à Londres !

Rédigé par

Actualités liées

 

Dans la même catégorie