Inscrivez-vous à notre newsletter

  • HLCÉ

François Didisheim

14 May 2024

Situé Elizabetelaan, en plein centre, vous êtes certainement déjà passé devant ce bâtiment au style anglo-normand (comme 75% du Zoute !). Vous y avez même peut-être mangé ou séjourné. Nous parlons bien sûr du Memlinc, véritable hôtel de légende de Knokke-Heist. Depuis 1923, The Memlinc est l’hôtel familial emblématique de la côte belge. L’établissement a connu une riche histoire : une clientèle célèbre, les difficiles années de guerre, et désormais des concepts novateurs et tendance, dont son rooftop. Aujourd’hui, The Memlinc est même devenu le dernier hôtel avec vue sur mer. « La belle histoire de cette maison, la disponibilité attentive de sa fidèle équipe et la multitude de services offerts sont les atouts qui fidélisent sa clientèle » annonce fièrement son site internet. Sauf que, pour reprendre un slogan célèbre, « Ca, c’était avant ! ».

Un petit flash-back s’impose pour bien comprendre ce qui se joue ici : il y a six semaines environ, la nouvelle faisait l’effet d’une petite bombe. Le plus emblématique hôtel de la station balnéaire la plus chic de la côte belge allait fermer ses portes après 101 années d’existence. La fin d’une époque et une triste nouvelle pour tous les nostalgiques de ce que le Zoute a été dans les années splendeur.

Carte postale de l'hotel Memlinc au Zoute

© DR

Si les raisons qui ont poussé la famille Deklerck, propriétaire et exploitant de l’hôtel, à prendre cette décision restent assez floues, elle assure pourtant que c’est pour des “raisons familiales” et non pour des motifs économiques.  Le choc de l’annonce passé, des vives inquiétudes sont vite apparues à la surface. Que va devenir cette splendide bâtisse ? Va-t-on, comme cela s’est trop souvent passé à Knokke, la démolir pour construire un de ces horribles immeubles sans âme ? Un de plus ? Très vite, la famille Deklerck a rassuré tout le monde : le bâtiment est classé, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il restera donc intact et protégé ! Des modifications drastiques ne sont donc pas possibles. Ouf ! Mais alors, que va devenir le Memlinc ?

© Memlinc/PBM2408

On a eu la réponse il y a un mois : la famille Geernaert, une famille d’entrepreneurs immobiliers gantoise, s’est portée acquéreuse de l’hôtel et projette de le transformer en… immeuble à appartements. Et si cela vous intéresse de devenir propriétaire d’un bien à cette adresse mythique (et on vous comprend), sachez qu’il faudra y mettre le prix. On parle de montant avoisinant les 30.000 € du mètre carré… Soit près d’un million d’euros pour un simple studio ! Bref, ce ne sera pas à la portée de tout le monde. Et c’est bien le but, avouons-le !

Et la famille Deklerck elle, que va-t-elle devenir ? Eh bien elle ne quitte pas pour autant le Zoute. En effet, vous n’avez pas pu rater les transformations de la Place Albert avec, notamment, la construction du célèbre Dôme. Plus que jamais la place porte bien son surnom de Place M’as-tu-vu. On se croirait à Dubaï… Et cette place, qui devient une zone horeca, sera exploitée … par la famille Deklerck. Et celle-ci ne s’arrête pas là, car elle exploite aussi dorénavant le restaurant du Royal Zoute Golf club. Un sacré défi qui semble être à la portée de ces entrepreneurs dans l’âme que sont les Deklerck.

© Pieter D'Hoop/The Memlinc

Si vous voulez vivre l’expérience du mythique Memlinc, l’hôtel vous accueille encore jusqu’en avril 2025. Après, il sera définitivement trop tard. Ca s’est dit !

Pour en savoir plus sur ce qu’il se passe dans le centre du monde, parcourez les pages du magazine Zoute Paper de printemps, ici.

Enfin, pour terminer, on vous donne une info importante ici. Il semble que l’activité horeca sera préservée au rez-de-chaussée du Memlinc. La commune l’aurait imposé au repreneur. Et nous on dit tant mieux car, en y mangeant avec vue sur mer, on pourra continuer à se demander ce que fait cet igloo au milieu de la place qui gâche notre panorama !

Newsletter Lobby du 3 mai 2024, rédigée par Charles-Albert de Romrée et François Didisheim, fondateur de Lobby. Retrouvez Lobby, la revue des cercles du Pouvoir, ici

Nadine Fiévet, Entre devoir et liberté

Arts & Culture

Belgique, Mons

Du 20/04/2024 au 21/05/2024

Publicité

Tous les articles

Publicité