Inscrivez-vous à notre newsletter

Christophe Vachaudez

09 May 2022

Le roi et la reine de Belgique devant des vestiges grecs

La prochaine, en juin, les mènera au Congo. Mais pour l’heure, les souverains ont atterri à l’aéroport Eleftherios Venizelos en compagnie de six ministres et d’une importante délégation d’officiels et de chefs d’entreprises. Ils furent accueillis par Nikos Dendias, ministre des Affaires étrangères. Cap sur la capitale grecque où l’hôtel Grande-Bretagne avait été choisi. Le Roi a ensuite passé en revue un régiment d’evzones et déposé une gerbe au monument du soldat inconnu, situé en contrebas de l’ancien palais royal, où les attendaient la présidente Ekaterina Sakellaropoulo et son époux.

Philippe et Mathilde de Belgique à leur arrivée à Athène

© Bestimage/Photo News

Un déjeuner fut offert après un échange de décorations, les souverains recevant la Grand-Croix de l’Ordre du Rédempteur, la plus haute distinction grecque. Dans l’après-midi, une rencontre avec le premier ministre avait été et alors que le roi se rendait à l’hôtel de ville d’Athènes, la Reine rejoignait l’association The Smile of the Child qui lutte contre les phénomènes de violence parmi les plus jeunes. Retour au palais présidentiel pour un dîner de gala où la Reine portait une création du couturier gréco-allemand Chris Costarellos.

Le roi Philippe de Belgique passe en revue des troupes grecques

© Frederic Andrieu/Pool /Photonews

Le lendemain, la journée fut consacrée à l’archéologie et le couple royal a visité le cap Sounion et le site moins connu de Thorikos, une ancienne cité mycéenne. La météo fut un peu plus clémente que la veille où la pluie s’était invitée et avait ruiné le bibi en tissu plissé de la Reine. Les activités de l’École de fouilles belge d’Athènes, installée en Grèce depuis 1985, furent d’ailleurs mise à l’honneur d’autant que les découvertes à mettre à son actif sont nombreuses. Citons la mise à jour d’un palais minoen et d’une nécropole de l’époque minoenne à Sissi, en Crète.

Soirée de gala à Athène pour les souverains belges

© Bestimage/Photo News

Le musée de l’Acropole apporta une suite bienvenue aux explications données par les guides en journée. Les souverains purent profiter en privé des collections d’antiquité. Ils offrirent ensuite un dîner de retour ainsi qu’un concert de l’Orchestre national de Belgique à leurs hôtes grecs. Le dernier jour, conclusion du périple sur le thème de l’énergie avec un saut à Revithoussa, au terminal du port méthanier, nœud de la distribution de gaz dans le Sud de l’Europe. Philippe et Mathilde ont ensuite regagné notre pays.

Publicité

Tous les articles

Publicité

Banner pub INF