Rédaction

26 September 2014

© Droits réservés

Deborah était une sorte de gloire nationale, la châtelaine modèle du fastueux Chatsworth et un auteur à succès. Le prince Charles s'est dit très attristé par le décès de cette grande dame qui maniait avec beaucoup de doigté la langue de Shakespeare. Celle qui fut la belle-soeur du président John Fitzgerald Kennedy et l'hôte d'Adolf Hitler, à qui, avec son humour coutumier, elle a dit préférer Elvis Presley, était la fille cadette de Lord Redesdale.

La jeune Debo avait un frère et quatre soeurs qui seront loin de passer inaperçues. L'aînée, Nancy, sera une romancière renommée, connue des deux côtés de la Manche. Pamela se consacra à la cause animale tandis que sa soeur Diana, après avoir épousé Bryan Guinness, l'héritier des brasseries, convola ensuite avec Oswald Moseley, leader de l'extrême-droite en Grande-Bretagne. Alors que Unity s'engagea dans le parti nazi et fut une proche du Führer, l'autre soeur Jessica intégra le parti communiste espagnol et s'en fut en Espagne pour lutter contre Franco. On comprend mieux pourquoi leur père dira : Je suis normal, ma femme est normale, mais mes filles sont toutes plus folles les unes que les autres !

© Droits réservés

Deborah fut sûrement la plus sensée de toutes avec cependant cette pointe d'originalité qui ne l'a jamais quittée.

Publicité

Tous les articles

Publicité