Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Charlène à son rallye

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
1 avis
Sharing on Facebook
Charlène à son rallye © Droits réservés

Absente du Bal de la Rose, la princesse Charlène est réapparue en Principauté après un séjour à Gstaad avec ses deux enfants...

Elle a assisté depuis le balcon du Palais à la procession du Vendredi Saint, aux côtés du prince Albert, et s'est rendue au Lycée Saint-Charles pour une manifestation qui lui tient particulièrement à cœur puisqu'il s'agit du rallye princesse Charlène, une compétition scolaire mêlant épreuve physique, sport cérébral et solidarité. Cette année, l'événement coïncidait avec la Journée internationale du Sport au service du Développement et de la Paix mise en place par l'ONU. Près de 436 élèves ont adhéré à cette troisième édition, disputant une course chronométrée, participant à des séances sur rameur, au brancardage de victimes au Centre de Sauvetage Aquatique de Monaco dont la Princesse est la marraine et à un questionnaire suivi d'un atelier de dessins. 

 

charlene-albert-monaco-rallye-laureat

 

La princesse Charlène a posé avec les lauréats, révélant une coupe à la garçonne qu'on lui connait depuis l'année passée, un haut bleu foncé sur pantalon gris signés Akrys, son couturier fétiche.

 

 

 

Rédigé par Christophe Vachaudez

Dans la même catégorie