Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 781
A+ A A-

George et Charlotte, vraies vedettes d'un voyage au Canada

  • Rédigé par
1 avis
Sharing on Facebook
George et Charlotte, vraies vedettes d'un voyage au Canada © Dominic Lipinski/Photo News

Depuis bien longtemps maintenant, la famille royale britannique a noué des contacts étroits avec le Canada dont le chef d'état n'est autre que la reine Elizabeth II.

La princesse Louise, fille de la reine Victoria fut sans doute, aux côtés de son mari, la première à se rendre sur place et à exercer une fonction officielle. Il y aura ensuite son frère Arthur, duc de Connaught, puis le comte et la comtesse d'Athlone, un frère de la reine Mary qui avait épousé une petite-fille de Victoria, gouverneur-général de 1940 à 1946. Les voyages d'état se succéderont à une belle cadence et Georges VI, comme la princesse Anne, ou le prince Charles sans parler de la reine Elizabeth II visitent très souvent ce pays du Commonwealth. Cette fois, ce sont les ducs de Cambridge qui foulent le sol de la Colombie britannique et s'installent à la Government House de Victoria, la capitale, pour une petite semaine.

 

 
 © Andrew Parsons/Photo News

 

Accueillis par le premier ministre Justin Trudeau que le prince Georges refusa obstinément de saluer, ils eurent droit au traditionnel dîner officiel. Á cette occasion, la princesse Catherine avait choisi une élégante tenue rouge signée Preen et l'avait rehaussée d'une feuille d'érable en diamants, déjà vue sur sa robe bleue par Jenny Packham portée pour la descente de l'avion. Ce symbole du Canada venait tout droit de l'écrin de la Reine. Durant cette semaine que certains ont qualifié de vacances, le couple se rendit à Vancouver où un bain de foule succéda à la visite d'un centre pour réfugiés depuis que le Canada en a accueilli près de 25.000. Le jour suivant fut mis à profit pour découvrir la Great Bear Rainforest, l'une des dernières forêts côtières de la planète qu'il faut absolument protéger. Kate et William y rencontrèrent dans la réserve de Bella Bella, la communauté des Heiltsuks, descendants des indiens qui habitaient cette région à l'origine.

 

 
 © Andrew Parsons/Photo News

 

La petite ville historique de Whitehorse, capitale du Yukon, eut ensuite droit à une halte princière. Le duc et la duchesse de Cambridge firent aussi quelques apparitions publiques avec George et Charlotte, coqueluches des tabloïds, comme cette garden-party dans les jardins de Government House où furent conviés de nombreux enfants et quelques clowns.

 

 
 © Chris Jackson/Photo News

 

Promenade en bâteau dans le port de Victoria et incursion dans l'archipel magique d'Haida Gwaï clôturèrent ce périple qui fut marqué par la bonne humeur et l'enthousiasme. Voilà qui pourrait laisser penser que la monarchie a encore un avenir au Canada !

Rédigé par

Actualités liées