Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Pour ouvrir sa saison 2021, le Centre d'Art contemporain du Luxembourg belge réunit quatorze artistes : Elise Claudot, Arthur Delhaye, Igor Dieryck, Naomi Gilon, Maxime Gougeon, Amine Jaafari, Lucas Leffler, Marie Aude, Emile Pierret, Julie Roland, Cléo Totti, Laurent Trezegnies, Carole Wilmet et Jérôme Wilot Maus.

Sculpteur, Raphaël Zarka (Montpellier, 1977) s'exprime également par la photographie, le dessin ou la vidéo. Sa démarche fait référence à la science, à l'industrie, à la philosophie, à la recherche perpétuelle de nouvelles trajectoires.

Alors qu'une conscience environnementale déferle sur le monde, cette exposition aborde plusieurs problématiques urgentes liées à l'eau qui devront être gérées au
cours des prochaines décennies dans un contexte de réchauffement climatique.

Figure influente de l'art féministe en Grande-Bretagne, Margaret Harrison est une artiste engagée qui mène, depuis plus de cinquante ans, une réflexion croisée autour des notions de classes sociales et de genre.

"C'est l'espace où se trouve La Peau de l'ours. Il s'agit d'un ancien centre commercial des années 1970, du côté de la Bascule, recon-verti en espace d'exposition d'art contemporain.

Chefs-d'œuvre de l'Impressionisme, de l'art moderne & contemporain. Issue d'une illustre famille de galeristes, marchands et commissaires-priseurs, Hélène Bailly Marcilhac hérite en 2007 de la galerie familiale fondée en 1977 par ses parents.

Sur ces trois hectares peuplés de pins, d'oliviers et de cyprès aurait pendant longtemps reposé un monastère. Y trône aujourd'hui un Relais & Châteaux placé sous le signe du beau.

Pour les amateurs d'art contemporain, le nom de Dominique Lévy est fameux. Cela fait des années qu'on la suit, créant des galeries avec des partenaires, entre New York, Londres et Hong Kong, renouvelant sans cesse son champ d'action.

"Après avoir ouvert une galerie d'art contemporain, Esther de Beaucé se consacre, depuis 2012, aux bijoux d'artistes qu'elle édite en séries limitées.

Bienvenue dans le confinement de Delphine Boël, artiste belge connue pour son art multimédia débordant de couleur, de texture, et d'humour. 

Page 1 sur 2