Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Anniversaire en Thaïlande

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
0 avis
Sharing on Facebook

Née le 2 avril 1955, la princesse Sirindhorn de Thaïlande va fêter son soixantième anniversaire dans un contexte très particulier. Deuxième fille du roi Bhumibol et de la reine Sirikit, elle peut prétendre à la succession depuis le changement de la constitution en 1974.

Sa soeur ainée ayant épousé un roturier étranger et son frère, pourtant héritier légitime, se positionnant très bas dans les sondages de popularité. Diplômée en histoire, la princesse enseigne à l'Académie royale militaire de Chulachomklao. Elle parle couramment l'anglais, le français et le chinois et étudie l'allemand. Passionnée par les nouvelles technologies, Sirindhorn représente souvent ses parents lors d'engagements aux quatre coins du pays où ses visites suscitent toujours l'enthousiasme. Comme le veut la tradition, elle est accueillie par les thaïlandais qui se prosternent ou s'allongent à même le sol pour signifier leur respect pour la fille d'un dieu vivant, issue de la dynastie Chakri.

 

 

La princesse est souvent envoyée comme ambassadrice de la famille à l'étranger, comme aux funérailles de la reine Fabiola par exemple. Discrète et chaleureuse, Sirindhorn accorde peu d'importance à son look au contraire de sa soeur Ubol Ratana et de son frère Vajiralongkorn, un playboy invétéré. Elle est pourtant très appréciée et pourrait un jour monter sur le trône avec l'appui du Parlement.

Rédigé par Christophe Vachaudez