Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

De l'importation du surréalisme outre-Atlantique dès avant la Seconde Guerre mondiale à "l'abstraction excentrique" incarnée par Louise Bourgeois, Eva Hesse ou Bruce Nauman, voici le récit alternatif de l'art "états-unien" entre 1930 et 1970.

Peintre-alchimiste, Gérard Traquandi a fait du monochrome et du all-over une partition vibrante et incandescente de la disparition. Affleurant sous les irisations de ses empreintes de peinture prises dans des glacis, ses motifs fantômes (fleurs, arbres, montagnes...) se fondent dans la matière jusqu'à se dissoudre en de somptueux dégradés (bleus, verts, roses nacrés...).